Les indiens des grandes prairies…

« Les grandes puissances n’ont pas de principes, seulement des intérêts. » Henry Kissinger Les indiens des grandes prairies avaient installé leur campement au coeur de la ville, tout près de la rivière. Ils avaient érigé leurs tipis faits de bâches, de plastiques et de briques sur des palettes en bois récupérées ça et là.Lire la suite « Les indiens des grandes prairies… »

La cabane au fond du jardin

Depuis la nuit des temps, les gouvernements successifs tapent sur les classes moyennes avec une imagination sans bornes qui fait la fierté de nos grandes écoles d’administration française : clopes, essence, péages, gaz électricité, tva… que tant de créativité justifie amplement de faire tant d’études. 
 Dans l’impossibilité évidemment de taper sur les intouchables classesLire la suite « La cabane au fond du jardin »

Petite leçon de proxémie (ou donne moi ton cheval je te prêterai mon panda)

A l’heure où Jupiter maître du monde reçoit en toute simplicité en ses appartements versaillais, l’oligarchie transnationale et défiscalisée pour un pince fesses privatif, ou comment brader nos bijoux de famille aux copines et copains de chez Tina, petite étude proxémique en passant : Puisque notre génie national, leader du monde libre et phare deLire la suite « Petite leçon de proxémie (ou donne moi ton cheval je te prêterai mon panda) »

Le petit Cash Flow à sa moman

 “Notre civilisation : une jolie fille, pomponnée et maquillée, assise sur un tas de merde.”  François Cavanna  Donc, dans notre jolie start up nation, de ce monde occidental particulièrement civilisé et corporate, il existe un « délit de solidarité ». Je repose la formule là et vous la laisse apprécier « délit de solidarité ». Cela veutLire la suite « Le petit Cash Flow à sa moman »

Souchiennes, Souchiens…

Ceux qui aiment marcher en rang sur la même musique n’ont pas besoin de cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement- Einstein C’est une affaire entendue on a tous en nous quelque chose de Johnny. On n’a pas traversé 50 ans de vie française sans être imprégné de johnnisme made in yéyé. Si l’instinct estLire la suite « Souchiennes, Souchiens… »

L’homme est un homme pour l’homme (et ce n’est pas un compliment)

(dans l’injonction compassionnelle à verser au pot national ma larme d’hommage « je suis Johnny » permettez moi de parler d’autre chose). trouvé sur twitter : meute de loups : les premiers sont les plus vieux ou blessés. suivent les plus vaillants, les autres et seul, derrière, le mâle dominant qui surveille. La meute marche à laLire la suite « L’homme est un homme pour l’homme (et ce n’est pas un compliment) »