Lettre à mes gens

Chers riens, chers fainéant(e)s, mes très cher(e)s cyniques, C’est de Saint-Tropez, charmant petit port de pèche modeste et typique de notre start up nation, made in Europe, ce vieux continent de petits bourgeois se sentant à l’abri dans le confort matériel des ronds points, que je vous écris cette lettre que vous lirez peut-être, siPoursuivre la lecture de « Lettre à mes gens »

Christophe D. vainqueur aux points

« Quand les citoyens craignent leur gouvernement, il y a tyrannie ; quand le gouvernement craint ses citoyens, il y a liberté » – Thomas Jefferson  J’ai adoré ! Pour tout dire, quand j’ai découvert quasi en temps réel, la performance du boxeur qui ne s’appelait pas encore Christophe D. j’ai pris un pied géant.Poursuivre la lecture de « Christophe D. vainqueur aux points »

Les casseurs et les cassés

On parle beaucoup des casseurs, on parle peu des cassés. Parmi les casseurs, il y a des flics infiltrés, il y a des pilleurs, il y a des blacks blocs, il y a des nervis d’extrême droite, il y a des gilets jaunes, énervés, remontés, désespérés, qui n’ont plus rien à perdre et qui s’ensauvagent.Poursuivre la lecture de « Les casseurs et les cassés »

Joyeux bololo

Samedi 1er décembre, je marche du côté de la Madeleine. 
Des groupes épars de gilets jaunes, rouges, mêlés, hétérogènes, un peu paumés vont et viennent au gré des courants, des injonctions et des mouvements d’humeur. Flux et reflux contre les barrages interdisant la Concorde. Alternance de calmes, de tensions et de joyeuses fureurs dans lesPoursuivre la lecture de « Joyeux bololo »

Gilets jaunes et oies blanches

Quiconque attend une révolution sociale pure ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. » Lénine Frédéric Lordon : « Dire ensemble la condition des classes populaires et des migrants »  Ce qu’est le gilet jaune je sais pas. Je regarde. j’écoute. j’analyse. Je cherche à comprendre d’où ça vient où ça va sans certitudes,Poursuivre la lecture de « Gilets jaunes et oies blanches »

#CouleurColère

« Le monde ne récompense pas l’honnêteté et l’indépendance, il récompense l’obéissance et la servilité » (Noam Chomsky) Bon je ne dis pas que Mélenchon ne gagnerait pas à prendre à ses heures perdues (s’il en a et c’est un peu le problème) quelques cours de sophro et à mieux maitriser les défauts impulsifs de ses qualitésPoursuivre la lecture de « #CouleurColère »

Qu’ils viennent me chercher….(politique fiction ou récit dystopique)

  Le samedi 13 avril 2019 à 16 heures 38, une jeune mère de famille, Benedicte F, élevant seule ses trois enfants, privée de toutes aides sociales suite aux réformes austéritaires du gouvernement, épuisée et désespérée, s’immolait par le feu devant le palais de l’Elysée. Immédiatement l’émotion en France fut énorme. Les réseaux sociaux, lesPoursuivre la lecture de « Qu’ils viennent me chercher….(politique fiction ou récit dystopique) »

On peut rire de tout (à condition que ce soit drôle) !

Si l’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui, selon l’expression de l’impeccable Desproges, si l’on DOIT rire de tout, de toutes les religions, de toutes les conditions, de tous les handicaps, des petits, des gros, des maigres, des riches et des pauvres, des belges, des français, des sénégalais et des chinois…, dePoursuivre la lecture de « On peut rire de tout (à condition que ce soit drôle) ! »

Un jour mon prince viendra (ou pas ) !

 S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach, c’est bien Dieu. (Cioran) On dira ce qu’on veut, Walt Disney a beaucoup fait pour la famille royale d’Angleterre. Si la fiction s’inspire de la réalité, la réalité ou du moins sa représentation dans son décorum, sa comm, et son emballage aura beaucoup emprunté à laPoursuivre la lecture de « Un jour mon prince viendra (ou pas ) ! »

L’homme qui se plantait

Ainsi « …l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque… » offrit en notre nom un chêne au grand chef glandu d’Amérique. Un de ces chênes que les chinois tronçonnent dans nos forêts en voie (comme le reste) de privatisation sous le regard ému de celui qui ferait mieux de retourner vendre du gel douche. Ainsi,Poursuivre la lecture de « L’homme qui se plantait »