Mes émerveillements : 1) Le barboc !

Ben tu vois, on se fait une montagne de tout et finalement on oublie l’essentiel.

La parabole du barboc

Tu fais toute une histoire des absents, du manque, de l’été pourri, et puis, un rayon, un bout d’été et et de se faire un barboc.

à la cool…

De convoquer une tripotée de merguez avec du rosé glacé, de souffler sur les braises avec un éventail vietnamien (de préférence) de lever son verre à Hervé (par exemple)…

et hop la résurrection.

Salut-comment-tu-vas-on-te-croyait-mort-tu-bois-quoi ?

Et on y avait pas penser !

L’histoire ne dit pas s’il réapparait dans la fumée des grillades,dans une bouffée de ganja locale, à pied du côté du figuier, en imitant le cri de la mouette, ou en bagnole, ou directement sur la grille entre deux côtelettes (déjà tombées deux fois dans les cendres que ça m’énerve)…en tout cas y’a apparition..

Alleluia !

saucisses-ou-merguez?

Et d’un coup, en cette rentrée de lundi au soleil, de m’ouvrir les perspectives plutôt que les veines et de me faire une liste de revenants à inviter à dare dare…

A ma table !

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :