Eloge du larbinisme

« Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting »

Ainsi écrivait, ce qui nous sert aujourd’hui de matronne du FMI, la chienne de garde Lagarde à son petit cheffaillon, distillant en une phrase, l’art de la reptation pour mieux s’élever dans la hiérarchie au-delà de toutes compétences. Ou, comment gravir les échelons en se prosternant et signer des chèques publics à quelque escroc notoire sur un claquement de doigt, pour mieux en toucher les dividendes le soir au fond de sa gamelle.

Cette déclaration SM, tenant autant de la soumission au maître que de l’auto flagellation, illustre parfaitement le mode d’emploi du larbinisme ascendant et du plan de carrière, option collier.

Ainsi dans la servilité idéologique, ce qui nous sert de président, normal tout autant que transparent, ce valet de pisse du capital : Hollande.

S’écrasant platement sur l’écran plat, cet orfèvre de la phrase qui s’anule dans sa volonté par exemple de « faire avancer la France… autant qu’il est possible » vient un soir de dimanche nous expertiser comptable dans une sous émission d’élucubrations libérales pour mieux faire flop et fuir l’ahuri ordinaire.

Cette parfaite réussite tant sur le fond que la forme de l’orfèvre de la synthèse ne peut que nous rassurer quant à sa colossale capacité à bien négocier la longueur de la chaîne et le poids du boulet mondialisé.

Tout autant que celle qui nous sert de ministre de l’exception culturelle, dans la mesure toutefois où l’on parle le globish ricain en université, l’inconsistante Filippetti et ses aptitudes à bien s’avachir devant le Crif, rapport à quelque œuvre palestinienne. C’est dire si l’on peut être rasséréné quant à sa capacité de résistance face aux bulldozers du marché transatlantique qui nous fera enfin dire dans notre sous préfecture gauloise, sous succursale de Washington :

Nous sommes tous des sous américains !

Cette vague et nébuleuse exception culturelle précisément qui nous vaut d’être traité de « réactionnaire » par ce qui nous sert de président de la commission européenne : le transfuge Barroso. Cet ex maoïste, criminel de guerre, défendant officiellement les intérêts européens tout en roulant ouvertement pour l’empire ne pouvant être renouvelé à son poste d’oligarque de la grosse commission, vise avec zèle une autre place de laquais chef assisté du côté de l’ONU pour mieux porter en sa vassalité, la voix de son maître.

Il fut un temps où l’on appelait ça « intelligence avec l’ennemi » réglant l’affaire d’un honorable peloton d’exécution. Les traditions se perdant, nul doute que nous retrouverons ce bon à rien de renégat de loufiat de luxe dans quelque organisation à la courbette atlantiste pour mieux passer les plats.

Oui mes amis camarades, si vous cherchez quelque accélérateur à votre promotion sociale, visez Val, soyez Valls, chargez votre langue de velours, léchez consciencieusement le fond du fion de quelque potentat local/global et toujours dans le sens du poil, du vent et du maître, soyez servile soyez serviable, flattez le puissant, méprisez le misérable :

la génuflexion comme ascenseur social.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

19 commentaires sur « Eloge du larbinisme »

  1. Tous ces minables n’ont aucun honneur, aucune dignité, mais s’en fouttent sans vergogne tant les Valeurs sont devenues des résidus du passé…

    J'aime

  2. @dominominus – l’époque est à la médiocrité, la réussite, aux vulgaires
    @AF30 – je reconnais c’est violent !
    @simon – j’ai vu ça, le cuistre dans toute sa splendeur

    J'aime

  3. @ turandot – laisse tomber la morale,entre le bon et le méchant Dieu choisit celui qui tient le révolver – faut juste armer plus gros – oui j’ai lu ça – de leur point de vue c’est la seule logique – mais le monde n’est pas rationnel – l’histoire ne peut s’interpréter qu’après !
    @Lagom – forcément on pense à La Boétie – Barbier en est une caricature – j’ai toujours pensé qu’il finira pendu avec son écharpe rouge

    J'aime

  4. Oui le mot « moral » n’est pas très bien choisi, mais c’était assez proche de mon ressenti : ils sont toujours en liberté ( ces grands délinquants ), alors que nos prisons débordent de petits délinquants… merde, et ça me met hors de moi ! Je suis d’accord avec ta réponse, bien sûr .
    Les prévenus sont en prison , même s ‘ils sont innocents… et là ils ( Barroso, Lagarde, Tapie, Sarko, …) continuent leurs activités comme si de rien n’était . C’est insupportable !

    J'aime

  5. bien sûr que moralement c’est insupportable mais ce n’est pas en s’indignant qu’on leur fera rendre gorge c’est en faisant en sorte que la peur change de camp – le courage n’est pas leur force juste leur puissance de feu

    J'aime

  6. « Pour le moment les armes ne sont pas de notre côté…
    Ne reste plus qu’à leur piquer les leur alors »
    C’est quoi leurs armes ? Le mépris,l’arrogance, le mensonge, la goinfrerie, le soutien des chiens de garde
    Ils ont quelques décennies d’expériences.
    Et puis, même s’ils se détestent, ils se tiennent tous par la barbichette, le premier qui parlera… ça peut provoquer l’effet dominos, donc tant qu’on ment,et qu’on va aux violettes, c’est toujours ça !
    C’est le dégoût.

    J'aime

  7. y’a de ça …et les pousser dans leurs excès peut-être…de toute façon question de cycle à la fin c’est nous qu’un gagnera

    J'aime

  8. La multiplication des transactions et des intermédiaires démultiplie les millions devenus milliards, peanuts à côté des trillions…

    J'aime

  9. @paupierre – limpide !
    @dominominus – et quand on pense qu’on a failli leur prendre 0,01% au passage heureusement Moscovici veillait

    J'aime

  10. @ tgb
    salut très grand bavard, j’aime de temps en temps passer te voir même si c’est souvent déplanant ce que tu nous sers de vérités amères 😦
    par exemple je savais que barroso est un dangereux zigoto mais criminel de guerre !?!
    à part ça je te souhaite un agréable ramadan 😉

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :