Cocoricocons cocoricocus !

 Après tout, que chaque société, état, entité, défende ses intérêts, sécurise sa sphère d’influence, maîtrise « ses » matières premières vitales à son fonctionnement, « son » pétrole, « son » uranium…son « y’a bon Banania », ce n’est pas reluisant, mais en va-t-il au moins d’une forme de survie ;

colonialiste, impérialiste, égotiste certes, mais qui a du moins sa logique.

Faut bien faire rouler ses bagnoles.

Que tout prédateur vive aux dépends de ses victimes, dans un rapport de force, du faible au puissant, est malheureusement la loi du genre. Le genre compétitif qui n’est visiblement pas en voie d’apaisement.

Mais admettons !

Que la France ait en Afrique son champ d’intervention, son pré carré, sa françafric(que) est plus que discutable mais du moins stratégiquement, rationnellement compréhensible.

La realpolitik ne fait ni dans la dentelle ni dans la belle éthique.

Mais justement, que nos gouvernants par respect, nous épargnent au moins ce discours réducteur et infantilisant du bon soldat humanitaire, éclairé, clairvoyant, volant au secours des peuples opprimés, menacés par le « terrorisme criminel »° et autres foutaises.

Terrorisme, ce mot tiroir, ce mot fourre tout, ce mot à nous bourrer le mou, sans jamais ni le définir ni le justifier, cet élément de langage ordinaire du fascisme émotionnel et de l’enfumage.

Terrorisme, ce mot sensé pétrifier toute pensée, ce mot sensé tétaniser les neurones, et légitimer à moindre coût toutes nos banales saloperies et nos ultimes tentatives de domination.

Que nos gouvernants au moins, évitent de se draper dans cette pseudo morale théâtreuse, à fabriquer du consentement.

Qu’on nous parle meilleur, en adulte et qu’on cesse ce pitoyable simulacre, cette mauvaise propagande embedded, qui nous voudrait non seulement profiteur mais avec bonne conscience en plus.

Si nous intervenons au Mali ou ailleurs pour empêcher les fanatiques de couper les mains des voleurs, de lapider les femmes et autres régressions mentales, pourquoi sommes-nous alliés alors avec les pires des régimes obscurantistes, ces dictatures Whahabites, Arabie Saoudite, Qatar… devant lesquelles nous nous prosternons et qui précisément financent et répandent à coups de pétrodollars la pire des aliénations ?

Nous refaire encore une fois, et c’est un socialiste (paraît-il) ce coup-ci, le plan scabreux du bien contre le mal, du civilisé contre le barbare, tandis que Civitas, nos talibans à nous, nos crétins intégristes, défilent à genoux dans les rues, c’est foutrement gerbant.

Que l’on s’accroche désespérément à nos restes d’empire en roulant des mécaniques est suffisamment déplaisant, pour qu’en plus on ne la ramène pas en cocoricoquant du cul.

tgb


° Laurent Fabius – laborieux ministre des affaires étrangères

et pour plus d’explications voir chez cui cui…

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

12 commentaires sur « Cocoricocons cocoricocus ! »

  1. Au fait, je t’ai mis un commentaire avec lien mais ce comm doit mûrir quelque part à la cave.
    J’ai pourtant été obligé de rentrer un tas de codes pour y accéder (dans la cave)…
    En tout cas merci pour le lien Thierry ! 😉

    J'aime

  2. @cui cui – et vice versa – oui parfois le blog a ses humeurs censureuses…les mystères de la toile ou de 20minutes
    @celeste – on peut sûrement en dire davantage mais bon c’est ce que j’avais dans les doigts – merci

    J'aime

  3. @françoise D – entre rien faire, laisser pourrir depuis des années et faire la guerre contre le « terrorisme » y’a sans doute des nuances
    @candide – merci et tac !

    J'aime

  4. oui, je sais bien , les maliens étaient furieux contre leur gouvernement, d’où le coup d’Etat des militaires l’an dernier que l’occident « va en guerre » aurait du aider à ce moment là plutôt que de soutenir un président incompétent et d’aller en Lybie d’où viennent ces mercenaires et leurs armes , ça risque d’être long car cette région du nord Mali est immense et c’est une vraie passoire pour tous les trafics , reste la population qui n’a rien demandé et surtout pas que l’on vienne lui imposer la charia ..

    J'aime

  5. moi cela fait plus de dix ans que je lis des textes confidentiels sur les touaregs crevant la dalle et abandonnés de tous et qui finissent par s’associer avec des islamistes en trafics divers pour gratter un peu de blé, faute de choix.
    cela fait plus de dix ans que certains spécialistes annoncent que ce désert finira en poudrière si on ne développe pas l’économie locale
    nous y voilà !
    la charia ??? tu veux dire un peu comme aujourd’hui el Libye après notre brillante intervention ?

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :