Penser dans les clous

Dans l’enthousiasmante perspective du non-remplacement d’un enseignant sur 2 ; autrement plus fondamental que les cours d’histoire supprimés ou de philosophie, qui ne servent qu’à aiguiser un putain d’esprit critique amenant au politiquement correct, à la bien pensance, dans le cadre d’une pensée unique :

L’apprentissage du code de la route au lycée.

Une leçon de bonne conduite pour la jeunesse française.

Apprendre à tomber dans le panneau.

Et c’est là d’un coup, que nous prenons conscience de la dimension interplanétaire d’un président visionnaire, embrassant le 21ème siècle, d’un simple coup d’oeil furtif dans le rétro de sa bagnole.

Mais après tout, autant que le jeune futur conducteur, ait, dés son plus jeune age, une vision globale de son itinéraire et sachant bien penser dans les clous, puisse identifier les multiples interdits, guidé par le GPS gouvernemental dans un projet d’hygiène public et mental que l’on pourrait résumer par ces quelques mots :

Sain, sauf, et con !

Quelques exemples :

                                                           no alternative

                                            no no no no no alternative

                                                       travailler plus…

                                                         competitivité…

                                                   salaires…

temps de travail

                                                               politique sociale

                                                                   égalité

en résumé

Mon conseil du jour :

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :