Croque mort et Naphtaline

J’voudrais pas balancer, c’est pas mon genre allez, mais quand on en est réduit à sortir du placard à balais, l’ectoplasme Fillon et ses fonds de tiroir sécuritaires et naphtalinés, comme ultime argument dynamique, c’est que ça sent vraiment le chrysanthème.

Chrysanthème, fleur préférée du nabot étiolé, reconvertit électoralement dans la pompe funèbre, s’empressant de déposer trente ans de prison automatiques, sans autres formes de procès aux pieds du policier flingué, victime malheureuse d’un accident du travail.

A la pêche au gros balourd, quand même petit joueur ! Le lynchage immédiat eut pu ramener dans les filets moisis du parti en sucette, un peu plus d’estampillés FN. Aller chasser du lourd avec de la ficelle, fait un poil amateur ; quasiment un affront à Chasse Pêche et traditions qui savent autrement mieux chevrotiner.

Et nos vieux tocards de l’internationale démago, tout au zèle paniqué de la récup urgente de cadavre fumant, de nous ressortir du chapeau, les vieux fonds de sauce de l’insécurité et du groupe terrrrrroriste, jusqu’à nous faire mourir du policier tout vivant avant que de s’en excuser platement.

Ce qu’il y a de platement sympa avec le fils du notaire, devenu « collaborateur » d’omni président c’est que même dehors il sent le renfermé.

Fillon donc, qui ne doit sa relative popularité qu’à sa discrète consistance et l’aimable comparaison décente d’avec le marchand de cravates fluos, à sur les foules un tel impact mobilisateur, qu’après avoir fait la tournée des régions en véritable guest-star, il aura contribué à porter la droite à son plus bas niveau historique depuis 60 ans. On admire la force du stimuli et on le recommande.

En effet qui n’a rêvé d’assister à un meeting avec Fillon, la camomille préféré de la France assoupie ? 

Ce faux modeste – « de Chirac on ne se souviendra de rien, sauf de mes réformes -«  (dont on ne se souvient pas) aussi réac que papa vulgos mais en mieux coiffé, reste toutefois un larbin docile et motivé du nouvel ordre mondial, d’autant plus dangereux qu’il est peu identifiable.

Notons quand même au passage, l’extraordinaire sens tactique de mr Bruni, qui en moins de deux ans aura réussi l’exploit de donner à un insipide  premier ministre une vague aura de président, tout en se retrouvant carbonisé, façon fusible.

Belle inversion des rôles.

8 ans maintenant que le petit VRP de la matraque dopée au Prosac, nous vend de l’insécurité tout en en assumant la charge. Sacrée performance. Comme pour son baratin usé jusqu’à la corde qui ne fait plus illusion, nous refourguer encore de la peur vérolée en promo, finit par dévoiler l’escroc.

Un peu comme ses « éléments de langage » des naufrages électoraux, qui fabriqués en labo par des communicants et mis en « congruence » dans la bouche des disciples parachutés, deviennent terriblement contre-productifs, d’autant soulignés au gros rouge, qu’ils finissent par sonner faux et cliniques et révéler l’arnaque. Le comble de l’artifice.

Bref, l’imagination étant au pouvoir et ses acteurs au summum de leur créativité, le croque mort assistant à son propre enterrement et la naphtaline à son couronnement mais en creux, ils nous ressortent leur énième numéro de has been.

A trop conserver ses chaussettes sales, la politique populiste finit par puer des pieds.

Et ça sent.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

31 commentaires sur « Croque mort et Naphtaline »

  1. @CDIT | 2010-03-18 17:34 : Pour moi la méthode qui consiste à faire de la bonne démago en disant « on va vous donner des mille et des cent et vous n’aurez rien à faire en contrepartie » à vécu, le monde a beaucoup changé et on ne peut vivre aujourd’hui avec les acquis sociaux des années 70-80. IL faut que tout le monde y mette du sien, mais il faut le faire.
    -Chevre- 18.03.2010 – 17h38 | recommander (0) | Bravo 20 minutes conciléo a gagné il n’y a plus qu’elle sur les articles ! du vent les posteurs de gauche !

    J'aime

  2. tiens un petit troll ump qui essaie désèspérément de pas prendre une branlée dimanche avec des arguments à faire pouffer de rire une maternelle – ce qu’il y a bien avec les ump en service commandé c’est qu’ils evitent de penser ça les rassure et leur évite d’avoir mal à la tête

    J'aime

  3. « 8 ans maintenant que le petit VRP de la matraque dopée au Prosac, nous vend de l’insécurité tout en en assumant la charge. Sacrée performance.  »
    Putain, huit ans !
    Clair que la performance est impressionnante. Sans compter qu’on a peut-être encore pour huit autres années, voire plus. Pas sûr de pouvoir le supporter, en fait.

    J'aime

  4. personne ne supportera ce guignol encore huit ans personne et même pas ses plus proches amis – je ne parle même pas de ses meufs –
    mais si tu tiens à te à nous faire peur; en comptant la descendance on peut rajouter 10 ans aux huit ans

    J'aime

  5. Ecrit par : tgb | 18.03.2010
    à leur décharge il paraît qu’il sont payés pour ça, mais plutôt mal .
    Bref on en a pour leur argent : ça vaut pas grand chose mais c’est ce que ça a coûté.
    Au train fastueux que mène bouffon imperator aux frais du contribuable, on peut y trouver une consolation.

    J'aime

  6. en plus ils sont payés ? ben mince alors pour du boulot comme ça devraient recevoir trois coups d’pompes dans l’train – remarque ça me flatte ils doivent me considérer comme un peu influent – ce en quoi ils sont en plus assez mal renseignés m’ouarf !!!

    J'aime

  7. « On ne peut continuer sur les acquis sociaux des années 70 et 80 » : A tout saigneur, tous les honneurs ;-))
    Le plus drôle, c’est de constater à quel point ils sont désespérés (désespérants de monotonie aussi) pour ressortir leurs arguments puants en boucle. La presse des Dassault and co ose titrer la chasse aux voix du FN, ils ne rincent même plus les chaussettes du Président ;-))

    J'aime

  8. il est certain qu’ils font vraiment les fonds de poubelle – ça prouve combien ils sont au bout du rouleau – mais attention ça ne prouve pas que le freluquet soit hors jeu et puis si c’est pour le remplacer par strass kahn peillon et valls autant conserver kouchner hihihi

    J'aime

  9. Ecrit par : tgb | 19.03.2010
    Il est certain qu’avec coutecher au moins est-on assuré d’avoir notre ration quotidienne de conneries cosmiques et de yoghourts.
    L’équipe B semble en effet beaucoup plus terne et donc sans doute moins divertissante .

    J'aime

  10. ah pas sûr ! Montebourg Valls et Malek Boutih ont un gros potentiel comique et sans compter le repêchage d’Amara jamais en retard d’une ineptie – quant à Royal ministre de quelque chose ça pourrait même sauver l’ensemble question grostesque – même si j’en conviens il sera dur de remplacer le petit malotru – ça m’enlèverait bien 50% de mon boulot sardonique

    J'aime

  11. Assez d’accord avec cette analyse, nous aurons sans doute encore une matière abondante sous déesse qu’a et ses dominiquettes .

    J'aime

  12. ça il fallait vraiment le pointer du doigt tellement c’est énorme ! Sûr que la honte a dû planquer plus d’une tête dans l’oreiller ! C’est mon côté optimiste et les autres s’il ne sont pas passé par la rue Affre pour une sûre rédemption ne passeront pas le week-end…. il faut de tout pour faire un monde ! Mais la bêtise ne pourra pas rester en selle sans une majorité d’esprits vils qui la soutient. Pardonne-moi cet éloge mais je le dois.. ta seule présence tgb sur cette terre nous permet d’espérer que l’humain peut sortir des ténèbres de l’ ignorance. Et ça, ça met du baume au coeur. Ne vous en déplaise …;o)

    J'aime

  13. Je veux dire ta capacité à dévoiler et à exprimer clairement les entrailles d’une révolution en marche et atténuer ainsi les dommages « co-latéraux » qu’elle doit nécessairement générer.

    J'aime

  14. Quand même, à tout bien considérer, ton chien me semble plus valorisant que tes chaussettes. Il est vrai que le peu que nous avons pu voir de ses talents laisse supposer qu’il est mieux traité.

    J'aime

  15. @ Nats – l’éloge est peut être juste un « poil » trop flatteur mais mon esprit critique ascendant dérision corrige 🙂
    @ Urbain – oui mais dans ces trois items un seul est vrai
    – je n’ai pas de chien
    – je n’ai pas de chaussettes (je ne porte que des bas)
    – je n’ai ni chien ni chaussettes

    J'aime

  16. Je refuse par principe de répondre à un QCM ( en plus il manque la case « ne sait pas « , celle des abstentionnistes ) , mais j’ai ma petite idée.

    J'aime

  17. Illustrant mon commentaire sur les médiocres moyens affectés à la « guerre des blogs » par l’appareil idéologique umpiste, le troll pathétique qui circule actuellement aux frais de lefevre utile, témoigne de l’état de déréliction absolue dans laquelle se trouve cette sinistre engeance, mesurable à la puissance , à la variété et à la qualité des coms perturbateurs semés ici et là .

    J'aime

  18. ouais aussi convaincant que lorsqu’ils distribuent des tracts payés à la pièce l’air pas concernés – ma copine est tombée l’autre jour sur un jeune étudiant en histoire pseudo ump – elle lui dit – et que penses tu des acquis de la CNR ? – il répond (étudiant en histoire quand même hein) – je connais pas ce syndicat mais je ne suis qu’en 2eme année…ça laisse songeur…

    J'aime

  19. trop vite rédigé, avec de trop gros doigts :
    un rapport direct , « historique », qui jette une lumière très crue sur notre « présent » …

    J'aime

  20. Ecrit par : Fran | 21.03.2010
    je t’invite à une analyse de texte de ce que tu as écrit (mot à mot).
    Tu observeras que nonobstant le fait probable ( mais ça reste une spéculation) que tu « veux dire » quelque chose , ça reste de l’ordre de l’intention car en fait ( de sens) ça ne « veut » rien dire, au sens de dire rien, au sens d’être à « proprement parler » in-signifiant.
    En quoi, probablement, tu as parfaitement exprimé le « fond de ta pensée » ( parles en avec ton psy).

    J'aime

  21. @ fran – rime riche
    bon sinon les deux chenapans c’est fini de se chamailler jusqu’à chez moi ?
    vous me copierez cent fois
    – on ne se tape pas dessus on garde son énergie pour taper sur l’ennemi –

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :