Je consulte

Lectrices, lecteurs,

Je vous le dis tout net, suite à la consultation populaire aux multiples enseignements de dimanche dernier et aux inévitables répercussions de ce sondage grandeur nature, c’est pas le moment de déranger, je consulte.

Je consulte, vu que j’ai entendu le message des affre’uses et affre’ux.
Je consulte vu que c’est quand même trop la faute de la crise.
Je consulte vu qu’il me faut analyser à froid les résultats.
Je consulte même si pendant les gravats, les réformes toutes pourries continuent.
Enfin, je consulte pour procéder à un léger remaniement technique au sein de l’ équipe managériale de Rue-Affre, voire à un subtil réajustement sur les bords.

Bref, comme le dirait mon conseiller plagieur préféré Alain Minc (qui me coûte bonbon en ne me faisant faire que des conneries), je fais le job.

Certes il est une légère difficulté que je n’avais jusqu’à présent pas identifiée : l’équipe en question se résumant à ma personne, j’en suis un peu réduit à ME consulter moi-même. Mais au final, en tant qu’hyper-rédacteur-illustrateur-correcteur président, forcément infaillible et incontestable  (parce que tous des cons) c’est quand même moi le plus lucide stratégiquement et le plus à même tactiquement d’opérer quelques légères corrections, rapport au cap fixé il y a près de trois ans auprès de la population francophone pas trop illettrée :

Soit, 100 millions de connexions mensuelles au pouvoir d’achat renforcé. Objectif résumé par ce fulgurant slogan :

Me lire plus pour penser plus et inventer la blogosphère d’après.

Je me consulte donc à droite, je me consulte donc à gauche, je me circonférence médiamétriquement le nombril, j’interroge tour à tour mes six cerveaux, et le nez sur mes statistiques, mes courbes d’audience et mes mots clés, j’analyse les résultats des hautes fréquentations et le fort taux d’adhésion populaire quoique relativement fluctuant à ma géniale politique éditoriale tout en préparant de ci de là, quelques éléments de langage décoratifs pour occuper les médias.

J’ai mis mon équipe de comm’, c’est-à-dire moi sur le coup, et après étude fouillée et approfondie de mon lectorat, et vu que je garde une haute idée de moi-même, que mon égo-narcissisme-hypertrophié-du-je  ne doute de rien, j’ai au final, en toute conscience, décidé de me recentrer sur mes fondamentaux.

A savoir : 1 –  Vous haïr
2 – Ne rien changer.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

25 commentaires sur « Je consulte »

  1. un peu de respect envers l’illustre monsieur yelrah – ce n’est pas parce que la pensée est frustre qu’on ne peut frustrement la lire –
    « la princesse en grève » la grande forme même

    J'aime

  2. C’est un signal fort qui indique que les français veulent la continuation des réformes.
    (enfin normalement, c’est ce que perroquette le répondeur à chaque sondage officiel, c’est curieux, d’ailleurs, tiens, au fait, apparement, cette serinette s’est moins bien vendue que les dernières fois …)
    En attendant, continue à t’engueuler, te concerter, et mets-toi d’accord.
    Dans une belle unanimité, tu pourras poser un geste exceptionnel et novateur :
    A partir de désormais, on fera comme avant.
    🙂

    J'aime

  3. Me demande si l’UMP a eu le temps de passer la vaseline avant de prendre ce qu’elle a pris car vu la tronche de certains hier au soir, ils avaient mal…
    En attendant merci les aquitains, grace à nous, darcos se casse du gvt !
    Ce soir je bois à la santé de ceux qui en seront épargnés.

    J'aime

  4. @ chomp » -oui comme avant mais en pareil !
    @ fran – 1 ministre sur 20 ? quitte à changer un type qui est mauvais autant virer le Number 1

    J'aime

  5. C’est fait.
    Mais, soyez rassurés : j’aurai le triomphe modeste car fran vient enfin de comprendre les bienfaits de l’abstention, spécialement pour les derniers blaireaux acharnés du vote .
    ( pour le reste on s’en tape dans les plus cosmiques proportions )

    J'aime

  6. @tgb
    Désolé, j’ignorais qu’il disposait d’avions renifleurs de propos anti-abstention…
    Tu sais quoi, on fera son bonheur malgré lui, continuez de l ‘écouter, moi je vais voter.

    J'aime

  7. de toute façon moi en tant que votant de premier tour et abstentionniste de second tour je suis d’accord avec tout le monde – c’est mon côté consensus mou

    J'aime

  8. Un enseignement salutaire qui te devrait te porter au firmament de la blogosphère, par contre (si je peux me permettre un conseil) prévoit un protège-dents pour la chute vertigineuse ;-))

    J'aime

  9. la chute c’est ce que je maîtrise le mieux en revanche la propulsion vertigineuse m’est assez étrangère – serait curieux d’y goûter pour voir

    J'aime

  10. @agathe-yelrah -merci pour vos précieux conseils que je vais mettre à exécution sur le champ et HOOOOOOPPPPPPPPPP
    ça maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarche

    J'aime

  11. Ecrit par : tgb | 23.03.2010
    Pour ce qui concerne la propulsion, ton idole a longtemps tiré profit de la mode du « lancer de nain », un peu moins en vogue aujourd’hui, d’où sans doute ce besoin de rebondir, bien maitrisé grâce à agathe.

    J'aime

  12. ben oui à force de taper dessus on s’attache et même on s’identifie – au lancer de nain peu politiquement correct je propose de substituer le lancer de nabot nettement plus péjoratif et mieux approprié – le nain étant un petit qui n’y peut rien alors que le nabot étant un minable qui y est pour beaucoup

    J'aime

  13. Oui je te mets en garde contre cette pente qui pourait t’amener à t’apitoyer sur lui, à la mesure croissante de ses déboires prévisibles .

    J'aime

  14. et tu as bien raison car par nature je goûte peu à tirer sur les ambulance – je n’ai pas l’esprit Giesbert qui consiste à lécher le gagnant pour le lâcher sur la fin et le lyncher avec dividendes ensuite mais dans ce cas précis on en est encore très loin
    en revanche rapport nanisme comme je ne suis guère plus grand que lui comme une sorte de solidarité…d’ailleurs pour moi s’il est un nabot ce n’est pas par la taille mais bien par le comportement avec talonnettes

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :