Haleine Frêche

Heureusement que, face à l’halalisation de la France, voyant surgir des mosquées de nos villages islamisés des hordes d’auvergnats en burqa, casquettes à l’envers, hamburgers Quick entre les dents, une organisation réduite à la clandestinité (le crif) lutte et résiste encore à l’envahisseur,  en convoquant tout ce que ce pays compte de ministres en smoking, afin de pourfendre le communautarisme et l’importation du conflit israélo-palestinien en notre territoire occupé.

Heureusement que, dans nos écoles à feu et à sang, d’héroïques enseignants osent encore l’apologie de la politique civilisatrice d‘Israël face à des élèves au bord de l’Intifada, revêtus de tee shirts prosélytes, d’une Palestine dévastant sauvagement une population pacifique israélienne  enfermée entre quatre murs.

Heureusement oui, que de courageux briseurs de tabous, tel le preux Zemmour, oeuvrent à la réhabilitation des races et dénoncent en s’exposant à la quasi-lapidation, dans des samizdats confidentiels (RTL, canal + France 2 le Figaro) une islamisation obscurantiste, accaparant les médias et forçant à la pensée unique.

Encore heureux, qu’au péril de leurs vies, de courageux enfants de la patrie, résistants de l’aube, se lèvent pour hurler sur les murs des mosquées pullulantes délicatement profanées, les cris taggés de leur sang national,  alors que le ministre de l’intérieur, laxiste  et capitulard, renonçant déjà à l’identité nationale, considère qu’un ça va alors qu’un est déjà de trop.

Heureusement oui qu’une poignée de patriotes, Val, Valls,  Rioufol…,  lutte contre cette vague fourbe et polygame, à la natalité animale, trustant les pouvoirs politiques, médiatiques, économiques, noyautant la police, l’armée et la haute administration, et faisant de notre beau pays de France, une obscure Musulmanie. Faudra t’il  instaurer un triste quota de blancs, relégués aujourd’hui aux tâches subalternes, dans nos grandes écoles, pour ne pas désespérer Neuilly ?

Heureusement encore, que de téméraires fonctionnaires au civisme irréprochable dont l’admirable Besson, résistant lui-même à la sournoise  conversion, nous débarrassent avec discernement de jeunes étrangères perverses, poussant le vice jusqu’à se faire violenter pour susciter compassion et indulgence et éviter la juste expulsion qu’elles méritent en se victimisant.

Et heureusement enfin que de téméraires iconoclastes sont là, honneur du journalisme, pour défendre contre la calomnie, notre immense philosophe, reporter, cinéaste, témoin vivant et visionnaire, commercial infatigable  de chez Vuiton ; un harcèlement pestilentiel digne de la nuit de cristal, prenant prétexte d’une étourderie littéraire pour mieux s’acharner, avec la lâche complicité de médias munichois à la censure systématique.(Car enfin si BHL avait réellement voulu citer un philosophe qui n’existe pas, il se serait cité lui-même. Si c’est pas une preuve ça ?)

Oui, encore heureux, que face au péril sarrasin, la France éternelle, enfante ses Charles Martel, sentinelles lucides et vigilantes, faisant de leurs corps défendant et de malheureux Karcher, un rempart sacrificiel contre la barbarie hégémonique islamofasciste, rouge verte et brune afin que l’haleine Frêche exhale à nouveau en notre belle patrie.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

12 commentaires sur « Haleine Frêche »

  1. Excellent billet (j’aime bien quand t’es énervé) ! Nous voici, à notre tour, projetés dans la néo-croisade comme au bon vieux temps de Bush. Notre Président est resté sur la marche de l’ex-dirigeant, pour lequel il avait clamé son admiration. L’ennemi créé, le gouvernement décline toute responsabilité sur lui.

    J'aime

  2. Ce qui me tracasse c’est l’intention derrière ces faits-divers racistes et voulus en cascade…
    Le POUVOIR veut il préparer l’entrée de la France dans une guerre contre l’Iran et ses sordides moeurs? Veut il maintenir la peur qui l’auto-alimente à L’ELYSEE ? Veut il que le justicier Le grand Pen prenne sa place? Veut il que le prix des assurances voitures calcinées augmente? Veut il simplement distraire l’opinion tandis qu’il fait des siennes? veut il simplement nous faire chier parcequ’on ne le voit pas derrière son pupitre?…mais la, il a réussit l’enfoiré!

    J'aime

  3. Ben alors, tgb, tu sais plus lire le Yelrah dans le texte ??
    ;-D
    @HARDER
    Tu tiens l’essentiel dans tes questions même :
    l’intention de l’ordure, c’est de pourrir …

    J'aime

  4. @harder- faisons simple sarko n’aime pas les arabes
    @meriem- et même pas sûr que les gens réfléchissent même sans la peur
    @Chomp- le yelrah même apres une certaine pratique n’est pas toujours une laangue facile

    J'aime

  5. ça fait du bien de rire un peu de cette vaste fosse à caca qui embaume tout le pays.
    « La France, t’aimes l’odeur de merde ou tu la quittes »…
    Dans le genre appel à de nouvelles croisades, j’ai pas pu m’empêcher de repenser à la réaction de M.G. Dantec suite au vote suisse sur les minarets… attention, c’est plus que du lourd, c’est un vomitif ultra-puissant.

    J'aime

  6. « Et heureusement enfin que de téméraires iconoclastes sont là, honneur du journalisme, »
    Bien vu pour le lien. Cet « article » (mais il n’en mérite pas le nom) est vraiment un tissu de conneries. Dans le même genre, j’ai entendu BHL lui-même dire qu’il y avait quelque chose de « nauséabond » (ou un terme du style sous-entendant l’antisémitisme) dans les attaques dont il était l’objet. Fallait oser…
    « la France éternelle, enfante ses Charles Martel, sentinelles lucides et vigilantes »
    Eheh… Tu m’as donné envie de me vêtir de bleu horizon…

    J'aime

  7. @dav – le Dantec a bouffé son cerveau depuis longtemps Rioufol à côté c’est de la poésie humaniste – merci pour le lien
    @jbb – le terme exact est « pestilentiel » moi je préviens tout de suite si quelqu’un me critique ici je considère que c’est de l’antisavoyardisme primaire y’a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui s’amusent

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :