5 commentaires sur « mais.. Doukipudonktan »

  1. Je suis surpris : la solution que tu proposes leur laisse un espace non-couvert, à l’emplacement des yeux. C’est trop gentil. En ce qui me concerne, je ne leur laisserais aucune ouverture et je fermerais le sac à double tour, avant de le balancer au fond de la rivière avec quelques pierres comme lest. Là, je suis sûr que l’atmosphère générale s’améliorerait.

    J'aime

  2. Excellent et bien vu, comme toujours.
    C’est vrai qu’il faudrait trouver LE remède à la puanteur de ce qui sort de leurs gueules.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :