Panem et circences

Un pauvre con de récidiviste, voleur de 4 billets Irlande-Namibie au stade de Bordeaux dans l’intention de les refourguer au marché noir : 

deux ans ferme !

Un jambon a lunettes, pur porc, affairiste à ses heures, avec 22 contrats publicitaires collés au cul et débiteur de tee shirts en tranches dédicacées à 140 euros l’unité (avec l’alibi caritatif pour mieux emballer la saloperie sous cellophane) :

Un secrétariat d’état !

                                        LA RUPTURE.

Voila, c’est tout.

   

tgb

 Et, c’est pas pour me vanter… 

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2007/06/22/le-rugby-nanard.html

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

5 commentaires sur « Panem et circences »

  1. Et celle là elle est pas belle de rupture (vue sur le newDEL) :
     » Jean-François Copé intègre le cabinet d’avocats Gide Loyrette et Nouel
    Le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, vient de rejoindre en tant que collaborateur l’un des plus importants cabinets d’avocats d’affaires français : Gide Loyrette et Nouel.
    Récemment présenté à ses associés, Jean-François Copé y travaillera à temps partiel, le vendredi et le samedi, et devrait mettre son important carnet d’adresses au service de certains dossiers clés de ce cabinet international, qui est notamment le conseil… de l’Etat dans le projet de fusion entre GDF et Suez.
    Ancien ministre délégué du budget et de la réforme de l’Etat et ex-porte-parole du gouvernement de Dominique de Villepin, mais absent du gouvernement de François Fillon, le député-maire de Meaux, qui est, depuis les élections législatives de juin dernier, le président du groupe parlementaire UMP à l’Assemblée nationale, avait prêté serment au mois de mai devant le barreau, en présence du bâtonnier de Paris, Yves Repiquet. »
    http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=65223&Cat=IND&numpage=1
    Quand tout est permis, faut pas se gêner, hein ?
    Zgur

    J'aime

  2. où on s’en va? vers les USA de Bush, où on codamne à la prison des gens qui pour manger ont pris des légumes déclassés jetés à la décharge. Etc
    Je suis pas assez féru en histoire, mais je crois me souvenir que la situation actuelle fait très fort penser à ce que c’était sou Louis Philippe, là aussi les magouilles impunies pour les gens liés au pouvoir, et une répression sauvage pour le peuple misérable.
    Mais peut-on vraiment espérer que ça mènera à un 1848?

    J'aime

  3. Mais je vois que les visiteurs de notre joli blogue ont aussi de jolis blogues. Et un de plus à regarder, un.
    Sinon, dans La Guerre civile en France (Marx, 1001 nuits) on trouve des infos intéressantes sur Sark… non… Thiers, pardon. Et aussi sur Sark… non, Louis-Napoléon Bonaparte, pardon.
    L’époque est aux lapsus, on dirait.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :