Le djihadisme fiscal

 

2205-PARADIS-VLAHOVIC.jpg

D’après des sources bien informées, ils seraient plus de 10000 français à avoir rejoint l’Etat Helvétique, ce sultanat fondamentaliste du secret bancaire, pour y mener le djihad fiscal.

Si certains sont revenus sur notre territoire notamment pour s’y faire soigner, d’autres ont choisi de poursuivre le combat à Monaco, aux Iles vierges ou à Panama, enfin certains s’y sont définitivement implantés et à ce titre, pourraient être déchus à terme de leur nationalité française.

Mais c’est probablement plus de 100 000 combattants de l’exil fiscalo-fasciste, venus de 200 pays, véritable armée internationaliste, qui auraient rejoint clandestinement la Suisse, dont pas moins de 2000 Grecs, exfiltrés de la dette et de l’impôt y compris Monsieur Papandréou lui-même.

Car dans ce choc de défiscalisation et cette radicalisation de la fraude fiscale, si nombres de filières disséminées notamment dans les banlieues ouest de Paris ont été démantelées, l’on trouve des complicités dans les plus hautes fonctions de l’état, tel Jérôme Cahuzac ancien ministre des finances, Jean Claude Juncker patron actuel de l’Europe ou Stephen Green ministre du commerce anglais, ancien Emir de la mouvance HSBC, faisant émerger le risque même d’une cinquième colonne contre laquelle nous met en garde Manuel Valls en dénonçant à juste titre « l’ennemi intérieur ».

arton4959.jpg

Si de nombreux sites radicalisés sur Internet, le Monde, les Echos, Le Nouvel Obs… font dangereusement l’apologie de l’optimisation fiscale, heureusement un certain nombre d’hebdomadaires vigilants, Le Point, l’Express, Valeurs Actuelles…nous alertent régulièrement sur les dangers du fiscalo-fascisme par des unes brisant courageusement les tabous :

L’évasion fiscale que l’on cache

HSBC les vérités qui dérangent

Le danger fiscaliste

Ces banques sans gènes

Le spectre Suisse

Les fanatiques du compte anonyme

L’occident face aux paradis fiscaux …

Car en effet, les terroristes endoctrinés du secret bancaire et convertis au djihadisme fiscal sont prêts à tout pour rejoindre ce « paradis fiscal » promis par des banquiers intégristes sans scrupules.

Je suis Suisse !

Du côté de Neuilly on aura remarqué durant la minute de silence honorant les 1000 milliards d’euros sauvagement escamotés en Europe, de nombreux incidents, provocations et incivilités de certains enfants n’hésitant pas à crier au milieu de l’hommage « je suis Suisse » ou « je suis fraudeur » ou « ni imposé ni imposable ! » ou même pour certains de reprendre le slogan d’un certain extrémiste Macron « Nous voulons devenir milliardaires, réussir à tout prix ».

Des propos immédiatement dénoncés aux autorités et sanctionnés par la ministre de l’éducation nationale.

tgb

http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#username=xa-4cf6622238991a5a

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

8 commentaires sur « Le djihadisme fiscal »

  1. Joli ! Bravo ! On ne peut plus juste ! A faire tourner dans les chaumières, les squatts, sur les bouches de métro, et même chez les Fochés…….
    A rapprocher de l’autobiographie d’une copine (je l’ai aidée pour l’auto-édition) qui met en sous-titre « L’itinéraire d’un grande bourgeoise qui s’est élevée au rang de prolétaire ».

    J'aime

  2. « Si de nombreux sites radicalisés sur Internet, le Monde, les Echos, Le Nouvel Obs… font dangereusement l’apologie de l’optimisation fiscale, heureusement un certain nombre d’hebdomadaires vigilants, Le Point, l’Express, Valeurs Actuelles…nous alertent régulièrement sur les dangers du fiscalo-fascisme par des unes brisant courageusement les tabous »
    OUI !
    Mais le Monde Diplomatique demeure dans ce domaine l’une des menaces les plus importantes et se situe à la limite du complotisme populiste criminel puisque il attaque de front les deux tendances sus-citées en prétextant la survivance d’une mythique lutte des classes, thèse éminemment dangereuse pour la paix sociale. Il fallait le signaler !

    J'aime

  3. Je pensais que les « adorateurs du veau d’or »,les Picsou version hard core, les fanatiques de la finance défiscalisée fantasmaient dur comme un lingot à 24 carats, sur un retour à l’époque bénie du 19eme siècle.Mais je suis un tendre, un naif, qui crois qu’il y a encore quelques traces de dignité,d’éthique, dans le coffre fort de leur caboches.
    Non, leur rêve humide ,leur nostalgie dU « climax » révolu , du paradis perdu, remonte plus loin encore; ils rêvent d’une certaine nuit du 4 au 5 aout 1789… abolir l’abolition des privilèges…

    J'aime

  4. Ben pour ce qui est des privilèges il me semble qu’ils sont de retour depuis un moment et je dirais même qu’à ce stage ce ne sont plus des privilèges mais des passe droits avec impunité à la clef . C’est pas demain la veille qu’on verra des comparutions immédiates chez les oligarques et ses chiens de garde . On peut encore se foutre le leur tronche et j’en profite avant que ce soit interdit.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :