François Hollande vise les 3%

On dira ce qu’on voudra de notre président lambda, au-delà des moqueries faciles et des multiples sarcasmes, n’empêche, peut-être sera t’il en mesure tout simplement d’atteindre les critères de convergence des 3% avant la fin de son mandat.

En effet et malgré toutes nos préventions, on ne peut qu’apprécier le chemin parcouru en deux ans et la performance remarquable due à une constante persévérance, à savoir, passer d’un préoccupant 61% en mai 2012 à un 15% plus qu’honorable aujourd’hui.

Si, dans un effort soutenu et inflexible, François Hollande parvient à perdre 1 point chaque mois, et c’est largement à sa portée, il devrait atteindre le seuil admirable et fatidique des 3% en moins d’un an et gagner son pari haut la main à la grande satisfaction de Bruxelles.

Galvanisé par ce succès impressionnant, Michel Sapin encore plus ambitieux envisage même maintenant la possibilité d’un 1% dans l’année. Ce qui serait tout simplement un record inégalé en Europe, puisque même le Pasok de Papandréou dans le chaos Grec et avec la meilleure mauvaise volonté du monde, n’atteint qu’un encourageant mais laborieux 8% aujourd’hui.

Il faut évidemment reconnaître à François Hollande que tout à son objectif, il sait s’en donner les moyens et mettre les bouchées double.

Par exemple cette semaine, la nomination de Jacques Toubon comme défenseur des droits, ou celle de la banquière ultra libérale Laurence Boone comme conseillère économique à l’Elysée.

Ainsi également que ce plan stratégique génial en trois étapes :

1 – Je baisse les cotisations charges sociales des entreprises

2 – Je constate holalala quelle surprise !!! que le trou de la sécu s’aggrave

3 – J’en propose une privatisation partielle puis totale avec mes amis du Medef

où plus subtil encore avec ses alliés de la CFDT, la signature de ce genre d’accord à la novlangue d’une remarquable pureté :

ou encore, constatant l’inefficacité d’une SNCF scindée en deux sociétés concurrentes, le projet de les réunifier en trois structures distinctes, (fallait y penser) provoquant immédiatement une grève des transports avec prise d’otages.

Oui gageons qu’avec tous ces admirables efforts et cette fascinante inventivité, dans cette vison globale au long cours qui est la marque indéniable de François Hollande, il se pourrait bien que le président réalise son objectif des 3% et même tout à son optimisme obstiné celui admirable du 1%.

Le 0% idéal, même pour un perfectionniste de sa dimension n’étant hélas pas de ce monde.

Respect !

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

11 commentaires sur « François Hollande vise les 3% »

  1. Il est génial ce mec ! Il va réussir à tomber dans le trou de la Sécu, ce qui le rendrait négatif, et ce sans se mouiller aucunement, puisque le trou est vide….
    Cela évitera de le faire sécher, mais qu’on ne le pince pas à tricher !

    J'aime

  2. le moins 10% de popularité reste à expérimenter mais connaissant le conformisme de Flanby il se contentera de faire comme on lui a demandé – n’attendre aucune originalité chez ce clone normal

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :