Santo subito mon Paulo

Donc ce dimanche, à l’heure sacrée de la procession Ikea et du rassemblement oecuménique de chez Casto, nous canonisâmes du pape. En effet, grand embouteillage papal au Vatican où pas moins de 4 grands mitrés étaient convoqués ipso facto, dont deux afin de sanctification.

Pour rejoindre le cercle assez fermé des 10 000 Saints (canonisés = 1 miracle) et Bienheureux (béatifiés = 2 miracles) non seulement il te faut, être mort, griller la priorité aux 1500 candidats ayant envoyé leur CV et postulants devant le grand jury de la « St Pierre Académy »et bénéficier d’un bon gros coup de piston pour accélérer les délais. (tu connais l’administration, ça traîne ça traîne…)

Notons encore que, pour accéder à la qualité de saint, à l’égal de Saint Nectaire, Saint Marcellin ou Saint Félicien et passer à la postérité sous la forme d’un vieux fromage pourri, un certain nombre de conditions préalables et autres formalités sont requises :

– Succéder à Jean-Paul 1er, ayant eu l’indélicatesse de mettre son nez dans les finances vaticanes et passé avec pertes et profits ad patres pour tant d’intègre candeur.

– Continuer de lessiver l’argent sale planétaire pour mieux financer Solidarnosc, les Contras, ou tout autre mouvement contre-révolutionnaire, par anticommunisme mystico réactionnaire.

– Soutenir Pinochet et autre dictateur psychopathe contre la théologie de la libération et les prêtres ayant l’infâme volonté de consacrer l’église aux pauvres.

– Aider à la propagation du sida, notamment en Afrique, par des déclarations irresponsables et criminelles sur l’abstinence ou le préservatif et être à l’origine de centaines de milliers de victimes à la galipette fatale mais heureusement non plastifiée.

– Protéger les curés pédophiles telle l’ordure Maciel et imposer l’omerta au-delà du périmètre somme toute restreint du confessionnal, ce qui pourrait d’ailleurs tomber sous le coup de la loi et être considéré comme non-assistance à personne en danger ou non-dénonciation de crime et pu conduire, s’il y avait quelque justice en ce bas monde, le Paulo directement en taule.

– Enfin, épreuve subsidiaire et non facultative : faire 2 miracles.

Ainsi, dans le Cas de numéro 2, la guérison notamment de Sœur Marie Simon-Pierre souffrant de parkinson et démontrant l’immense désintéressement de tonton Paulo touché lui-même par la tremblote qui eut pu égoïstement se contenter de se miraculer lui-même.

Si c’est pas une preuve ça…

Une précision toutefois : la croix de trente mètres érigée à Brescia en l’honneur du souverain pontif JP2 écrasant le 24 avril un jeune pèlerin de 20 ans et pouvant être considéré comme un mauvais présage ou un signe de protestation divine selon certaines superstitions, n’annule pas le miracle précédent.

La sublimation d’une vieille fille hystérisée n’ayant évidemment pas d’équivalent avec la mort d’un touriste au mauvais endroit au mauvais moment et n’ayant visiblement rien compris au principe même de la crucifixion.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

11 commentaires sur « Santo subito mon Paulo »

  1. Un humouriste a donné cette info: « Manif de papes à Rome. Ils étaient 4 selon les organisateurs, 2 selon la Police »

    J'aime

  2. la police cherche plutôt les crosses,d’aprés ce que j’ai vu de la manif du FN du 1ier mai. 2 paires de seins et c’est la pagaille!

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :