Les devoirs à faire à la maison

Etant un peu pris à la gorge (au propre comme au figuré) cette semaine et pour combler le manque irrépressible dû à la privation de mes chroniques lumineusement affr’euses, quelques devoirs à faire à la maison (en sus des devoirs conjugaux) et autres leçons à repasser :

– Tout d’abord vous ferez l’acquisition (facultative mais vivement conseillée) de ce petit bouquin malin et indispensable de chez Fakir

Faut-il faire sauter Bruxelles ? de François Ruffin.

Désespérément drôle et pédagogique, ce petit manuel de 120 pages vous évitera de voter (ou pas) comme un con lors des prochaines européennes.

Ce qui est déjà appréciable.

Je fais l’économie d’une critique puisqu’en voilà une, me contentant couleuvrement parlant d’en faire la réclame.

– Ensuite vous vous efforcerez de lire cette traduction en français du traité transatlantique afin de comprendre à quelle sauce libre et non faussée nous allons nous faire becqueter fort compétitivement.

Notons d’ailleurs que c’est à un particulier ou plutôt à une particulière, la juriste Magali Pernin, que nous devons ce travail aussi civique que vital, nos gouvernants dans toute leur duplicité se gardant bien de nous en révéler la mauvaise teneur.

Manquerait plus que le bon peuple, entre la météo et la droiture de Jean-François Copé soit un tantinet conscientisé.

Vous pouvez toujours rédiger une note de lecture, mais c’est pas obligatoire.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

6 commentaires sur « Les devoirs à faire à la maison »

  1. Je voulais justement mettre le lien de la traduction du traité transatlantique, je me contenterai couleuvrement de mettre le tien ( le lien) qui en contient 2 ( liens : + celui du bouquin de Ruffin )

    J'aime

  2. Faire sauter Bruxelles ? Il y a longtemps que j’ai pensé que c’était déjà une partie de la solution, avec : faire sauter la City, et : faire sauter DownTown Manhattan.
    Il y a bien sûr certainement des moyens pour le faire virtuellement, ce qui serait peut-être même encore plus efficace. Il suffirait peut-être de glisser Pacman dans les réseaux de réglements internationaux…. hi hi hi hi….

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :