Le petit homme vert qui passe au rouge

Ils nous le disent, nous le répètent, nous le serinent soir et matin, comme un mantra

– une seule voie possible et un seul choix. –

C’est à dire pas le choix.

Ils nous l’assènent, nous le matraquent, nous l’idéefixent,

le catéchisme et la doxa l

La question n’est pas oui ou non mais combien, comment et à quelle heure…

De l’alternance dans la rigueur mais pas d’alternative à la rigueur,

au dogme unilatéral, à la logique exclusive.

Penser, comme traverser, dans les clous

Sauf que le petit homme vert se fout bien des sens interdits,

sauf que le petit éco-socialiste passe au rouge quand même,

qu’il soit 1, 30 000, ou 180 000…

une seule goutte d’eau dans la mer et alors toute la mer dans cette goutte d’eau

tgb

photo – Stéphane L.

Share |

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

11 commentaires sur « Le petit homme vert qui passe au rouge »

  1. Finalement quand on y pense, elle serait où la gauche sans Mélenchon? Elle n’existerait plus, tout simplement.

    J'aime

  2. elle serait en bribes de ci ou là ! Quoi qu’on pense du front de gauche, il a au moins un mérite c’est d’offrir un espace ouvert à toute la famille en débris qui face au bulldozer de la droite décomplexée passait le plus clair de son temps à s’entredéchirer – Oui Mélenchon à enfin décomplexé cette gauche contrairement aux socialistes qui passent leur temps à s’excuser.

    J'aime

  3.  » en tout cas aujourd’hui y’a pas mieux ! », malheureusement ! S’il y a un vote, je ne ferai pas défaut, mais j’attends beaucoup mieux .
    Je suis dans une période de doutes.
    Merci pour les  » Strabisme divergent » et  » S’habiller de la peau des autres » !

    J'aime

  4. bienvenue au club – des périodes de doutes j’en ai eu j’en ai et j’en aurai – elles sont saines – rien de pire que ces militants au pas de l’oie

    J'aime

  5. Militants « au pas de l’oie » ? Malheureusement on en découvre dans tous les partis, parmi les blogueurs, etc….
    Je ne sais pas s’ils ont pris du recul, pour assumer vraiment à la fois leurs idées et leurs éventuelles actions. Mon petit doigt a des doutes.
    J’ai souvent exposé mes idées. Je sais qu’elles n’ont aucune chance de se concrétiser, moi vivant. Je sais qu’elle rencontrent de vraies résistances, même parmi des gens « de gauche ». Faire passer l’égalité avant la liberté, il y en a que cela dérange vraiment. Œuvrer à faire disparaître le PROFIT, par exemple en supprimant toute monnaie, en fait étrangler pas mal. Et pourtant….

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :