Ma beauté intérieure

« Ceux qui sont prêts à abandonner une liberté fondamentale pour obtenir temporairement un peu de sécurité ne méritent ni la liberté ni la sécurité » Benjamin Franklin

Y’a pas que la beauté physique dans la vie, y’a aussi la beauté intérieure.

Si ça se trouve, j’ai de très beaux intestins et tout le monde s’en fout.

Sauf Claude.

Il est obnubilé par ma beauté intérieure le Claude, d’une jalousie féroce et maladive. Le moine Guéant, le Savanarole de l’anthropométrie maniaque me veut dans ma pure transparence, me désire dans ma totale traçabilité, s’excite à me contrôler de l’intérieur.

C’est pour mon bien.

Derrière sa vitre sans tain, Claude prends son pied à me zieuter à oilp, il me dévore tant des yeux que ça fini par en être gênant. On a ses pudeurs.

Son truc à Claude ? le strip tease des voisins. Un accro de la garde à vue et du toucher rectal dans la salle de bain.

C’est plus fort que lui, comme une pulsion de l’intérieur, une passion dévorante, Claude mouille son petit maillot à m’éplucher les fadettes, à me tripoter l’ADN, à me répertorier les empreintes.

Faut rien lui cacher au Claude où il te nous pique sa crise de nerfs : – Tu m’aimes plus !!!!!

C’est pas que c’est un grand malade le Claude, juste un peu pervers sur les bords, juste un peu voyeur, à se palucher la nouille sur de la vidéo surveillance, à se fantasmer du fichier. Claude a la sensualité un rien totalitaire comme tous les impuissants.

Il aime bien tout savoir le Claude. – T’étais où ? avec qui ? j’le connais ? t’as un alibi ? …

Car confidences sous l’oreiller avec micro dessous :aucun député ne pourrait décemment s’opposer à ce que la justice utilise tous les moyens pour faire triompher la vérité ».

– Tous les moyens Claude ?

– Tous !!!

Alors oui grand fou, fais triompher LA Vérité, fiche moi le Claude dans ton grand fichier codé, archive moi l’intime, mets moi en banque de données. Connais moi toi même, collectionne mes clichés de scanner d’aéroport, gratte moi la puce que j’ai dans le dos, sonde moi le tréfonds de l’âme, ouvre moi les entrailles, sirote moi le jus de crâne façon John Edgar Hoover.

Epluche mes déplacements géographiques et bancaires, planque moi ton gros micro quelque part, dissèque moi mes consommations de PQ chez Monop, analyse mes relevés téléphoniques d’avec ma soeur, (bon courage) mes récépissés de CB du temps où je consommais encore, mes connexions internet de chez twitter. Vas y surf avec moi, prends moi sur la vague, prends moi de l’intérieur Claude, suis moi à la trace, scrute moi, mate moi, zoom moi, ne me lâche plus et décongestionne toi enfin de l’intérieur.

Je suis à toi mon Claude, entièrement, totalement, définitivement à toi. Je t’appartiens. Ausculte moi, observe moi, étudie moi de face, de profil, même si hélas dans le grand insondable et comme le dit si bien le grand philosophe patagonien Pagny qui jamais ne pensa :

– tu n’auras pas ma liberté de penser !

Parce qu’au fond… hein mon Claude, à quoi on pense quand on ne pense à rien ?

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

16 commentaires sur « Ma beauté intérieure »

  1. Vachement sexy !
    Ce qui me plait le plus chez elle, c’est la 7ème cervicale qui me procure des frissons…
    Quant au fichage : je crois que les générations suivantes seront cuites. C’est la rançon du progrès et celui de la volonté des gouvernants qui souhaitent tout régir et tout dominer.
    Pour les humains, la puce injectée sous la peau ne tardera plus, soyons en sûr…

    J'aime

  2. « C’est la puce finale
    taisons-nous et demain
    le sphincter anal
    sera le genre humain »
    Il y a plus de 20 ans s’effondrait un totalitarisme, laissant toute la place à son frère ennemi.
    Il est temps d’écraser la gueule du jumeau inversé.
    Très bon billet, once again.
    Yeah.

    J'aime

  3. @ cui cui – ah cette 7éme vertèbre une invitation à la sensualité sauvage !
    @dav – très jolie strophe de l’intranationale !

    J'aime

  4. Bon je crois que je suis repérée par ton antispam .
    Je pense que c’est quand j’insère un lien donc je vais l’éviter ; va sur bellaciao
    et c’est l’article de 19H09 : » Les propos scandaleux de Claude Guéant devant l’UNI « .
    Je te disais que ton ami était incapable de se retenir

    J'aime

  5. oui oui une belle ordure sauf qu’attention pas foncer dans la muleta agitée – c’est justement fait pour – pas lui faire cet honneur à ce petit Papon patapon.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :