Plaisir d’offrir !

Bande de petits veinards !

Alors que les assurances, les complémentaires, les abonnements gaz, électricité, internet et autres taxes diverses augmentent, vous smicards, allez être crédités royalement de 17 euros de plus par mois.

Le Super Bonus !!!

Alors que les laborieux patrons du cac 40, à tout juste 190 smics mensuel, soit grosso merdo 1000 euros de l’heure à peine, voient leur salaire baisser de 14% et leurs frais exploser, vous smicards de mon cœur, allez accroître vos revenus de 1,6% par mois, atteignant le prix horaire vertigineux de 9 euros, sous le regard envieux des 2 000 000 de millionnaires français, qui, comme le résume superbement le dénommé Cyril de Lacoste, fin lecteur du Figaro, vont jalousement penser que :

– C’est un scandal! Ces gens
(c’est à dire vous) sont payés à rien foutre. Encore l’argent des honnêtes citoyens (c’est à dire lui) qui va partir dans les poches de fumistes, qui passent leur journée à boire, ou à jouer au PMU. (les fautes d’orthographes sont certifiées d’origine).

Quel poète !

Bande de petits veinards disais je, puisque c’est bientôt le temps des joujoux par milliers, et que voici quelques idées de cadeaux, que vous ne pourrez, même en économisant trois sous par semaine et je me demande bien comment, jamais vous offrir et c’est bien fait :

Le Goldstriker iPhone 3GS Suprême en or, sertis de petits diamants, du bijoutier Stuart Hughes à 2,11 millions d’euros.

Le sac Chanel Diamond Forever en or blanc véritable, serti de 334 diamants à 190 000€.

La paire de chaussures tissées de fils de platine et incrustées de 642 rubis de chez Stuart Weitzman à 1 450 000 €

La paire de lunette de soleil en or Dolce & Gabbana à 270 000 €

voiture-3d-cadeau.jpg

Le parfum « N°1 » de chez Clive Christian, flacon en crystal de Baccarat, orné d’or et d’un diamant, à 160 000 €.

La Koenigsegg Trevita ; 1 018 chevaux, courbes aérodynamiques, trois modèles au monde, à 1,58 000 000 .

Le Phœnix 1000, sous marin personnel, le yacht classique étant devenu un peu trivial, à 78 000 000 € (on peut négocier)

Une île tout confort avec piste d’hélicoptère, piscine et solarium à partir de 50 000 000 € (Dubaï, côtes grecques, Caraïbes…)

Le paquet cadeau ainsi que le bolduc autour est fourni gracieusement.

Merci ! fallait pas…

Chers smicards besogneux, pour digérer votre légitime frustration, mon conseil de la semaine : Avec 17 euros de rab, offrez vous plutôt une bonne bouteille de tequila à consommer direct au goulot à la santé de Cyril, ou plus festif si c’est pour offrir, carrément en cocktail Molotov.

tgb

Share |

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

13 commentaires sur « Plaisir d’offrir ! »

  1. Nouvelle leçon de chose matérialiste : toutes ces mirobolantes « richesses » contribuent d’autant à la « valeur » cumulée dans nos fameux « PIB ».
    Ce qui permet de comprendre comment « croître » sans faire croître d’autant la connerie mondialisée .

    J'aime

  2. mon cher Urbain je m’étonne que tu ne sois pas sensible, toi grand séducteur devant l’éternel à une paire de lunette de soleil en or Dolce & Gabbana à 270 000 € – C’est quand même plus utile et transportable qu’une librairie voire 2, surtout sous les Tropiques.

    J'aime

  3. Techniquement, le flacon en cristal de Baccarat, orné d’or et d’un diamant, à 160 000 €, de chez Clive Christian ferait très bien l’affaire, pour un cocktail. Même pas besoin de vider avant, le parfum « N°1 » doit très bien brûler.

    J'aime

  4. c’est assez classe comme cocktail molotov en effet – pour une insurrection élégante – ça a un côté grand seigneur qui ne manque pas de panache

    J'aime

  5. @tgb
    c’est la dernière paire de lunettes que j’ai perdu … depuis je me suis dit qu’étourdi comme je suis une librairie c’était moins facile à égarer .
    ( mais pour les meuf , je reconnais que c’est pas pareil )

    J'aime

  6. Le réel est rationnel , le rationnel est réel …
    ( avec quelques discontinuités cependant , notamment dans les rapports intersubjectifs entre hommes et femmes )

    J'aime

  7. Ah, le smic! C’était le bon temps pour moi. Je m’en souviens la larme à l’œil…
    J’entends encore notre président promettre la main sur le cœur (comme tous les présidents, hein, je suppose-je ne sais pas, je n’étais pas encore en France) qu’il serait augmenté tous les ans.
    Je suis désolée de gâcher la fête mais il a tenu parole, sisi, monsieur (et désolée pour Cyril de Lacoste, le pauvre).
    Sur ce, je vais boire pour oublier que je me drogue.

    J'aime

  8. Et le SMIG, donc !
    ça c’était le bon temps … , c’était « avant » ,
    avant ta naissance,
    avant la « croissance » …

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :