Votre enveloppe estivale

Fatalement, dans un pays où le référent journalistique, sous la haute direction déontologique d’Arlette Chabot, s’appelle David Pujadas, justement récompensé par une laisse d’or brillamment mérité, que des médiums indépendants, Médiapart ou le Canard Enchaîné, se mettent tout à coup à faire leur métier d’informer ne peut que casser l’ambiance.

Pensez donc, au pays même de Jean-Michel Aphatie, grand reporter de l’anecdote politicienne, que des journalistes se laissent aller à l’investigation, ne peut que confiner au « fascisme » (et encore le mot est faible, « nazisme » eut été mieux indiqué ).

Je conçois la stupeur du subtil et nuancé Xavier Bertrand. Quand on a pris l’habitude d’être servi à table par Laurence Ferrari, l’irruption soudaine  de questions  dérangeantes basées sur des recoupements factuels, ne peuvent que révéler une intention perfide et totalitaire assez déstabilisante.

Et ce n’est pas parce qu’à l’heure où je vous parle, de sympathiques collabos, tels que, Val, Hess, Olivennes, Askolovitch …redoutant d’être tondus à la libération, se commandent des perruques à la redoute, qu’il s’agit de céder toutefois à cette lâche déviance du journalisme :

l’information.

Car l’information pour les journalistes,  c’est un peu comme l’intérêt général pour un homme politique : une honteuse dérive.

A ce rythme-là, ne manquerait plus que la justice, elle aussi, fasse son travail. Dieu soit loué, on n’en est pas encore là. Tant qu’un magistrat tel que Courroye peut rester juge et partie, être cité dans les écoutes téléphoniques de l’affaire Bettencourt et en charge du dossier (et de tous les dossiers des hauts de Seine) la justice reste dépendante et sous contrôle politique. Marque évidente d’une démocratie digne et équitable.

Et quand on sait que, dans le monde des affaires, des joyeuses collusions et autres prévarications politico/économico/patronales, les  condamnations peuvent représenter jusqu à 0,002% des délits sanctionnés, il est sain et urgent effectivement d’envisager la suppression des juges d’instruction, véritables Khmers rouges du goulag pénal de l’oligarchie opprimée.

Et au-delà des calomnies, ragots, rumeurs qui courent sur internet, alors qu’il est si plaisant de s’adonner à l’intox officielle des grands médias de masse, s’il est une vérité première à rappeler au peuple français : » ce n’est pas de la pourriture dont se nourrit le populisme mais bien de sa dénonciation ».

Encore fallait-il, que ce soit dit.

Bref, maintenant, si vous êtes un peu juste pour partir en vacances (et vu ce qui vous attend à la rentrée ce sont sans doute les dernières de votre vie ) je vous suggère d’être méchamment créatif.

Par exemple, allez voir tata Liliane, dites que vous êtes un ami de Nicolas ( celui du bouclier fiscal) vérifiez qu’il n’y a aucun dictaphone sous le sofa, parlez fort et distinctement et demandez lui une enveloppe (modèle craft de préférence) :

paraît qu’elle distribue.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

25 commentaires sur « Votre enveloppe estivale »

  1. Ton billet ressemble un peu à celui que j’ai posté pour vendredi prochain.
    Marrant les donneurs de leçons qui crachent sur Internet, alors qu’eux, brassent des millions de téléspectateurs, d’auditeurs ou de lecteurs !
    Morano en plus, le degré zéro de l’intelligence qui lance que Médiapart est un site de ragots ! 😉
    On aura tout entendu.

    J'aime

  2. ah mais quand on a l’honneur d’être insulté par la poissonnière Morano ça vaut largement la légion d’honneur

    J'aime

  3. @ : Liberty Web | mercredi, 07 juillet 2010 10:44
    « elle devrait connaitre ta copine Nicole G., bien connue pour avoir diffusé des textes négationnistes sur Le Post ».
    Réponse : Qui est cette Nicole G. qui serait ma copine dont vous parlez ? Je ne connais aucune Nicole G et je n’ai jamais eu aucune communication d’aucune sorte avec une Nicole G. Vous devez vous tromper !
    @ Adolphe | mercredi, 07 juillet 2010 11:05 :
    « Avec emcee et Nadia K, votez Le Pen contre la ***** internationale ».
    Réponse : Adolphe vous avez l’air de tout confondre. Je ne vote pas Lepen et je ne connais pas Emcee, la seule communication que j’ai eu avec Emcee jusqu’à ce jour c’était il y a 3 jours sur le blog : http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2010/07/03/c-est-la-faute-a-raymond.html
    Où Emcee que je ne connaissais pas du tout m’écrivait pour la première fois, je cite : »@ nadia: devant la pauvreté des répliques et ta dextérité pour les vers, il me semble qu’il te reviendrait de droit d’écrire le tube de l’été… 😀 »
    A quoi j’ai répondu :
    « Si c’est toi qui le dit… Disait mon pote Freudy.
    Si tu nous le révèle…Comme ferait Macchiavel.
    Si mes piètres échanges, Autant vous démangent, Autant vous dérangent,
    Comme il serait étrange, De ne point mériter de louanges…. »
    « Liberty Web » et « Adolphe »
    Mais qu’importe car je suis prête à parier que derrière les pseudos de « Liberty Web » et « Adolphe » se cache en réalité un(e) grand(e) habitué(e) de ce blog……… ;+)) fort opportunément et exceptionnellement modéré depuis ce jour midi ……… ;+)) Sacrés blagueurs !!!

    J'aime

  4. Oh désolée, petite inversion, il s’agissait en fait d’un commentaire que je voulais poster sur le blog des NRV, mais pas grave, laisses le, si ils passent par là ils l’auront. D’autant que j’ai beaucoup de difficulté à exercer mon droit de réponse sur leur blog depuis midi… un petit bug peut-être ? Et moi je dois partir jusqu’à demain.

    J'aime

  5. il me semblait aussi – les Liberty Web et autre Adolphe ne sont pas passés par ici même si je suis un peu en dilettante ça ne m’aurait pas échappé –
    quant à emcee elle peut être taquine…

    J'aime

  6. Je croie qu’il y a malentendu, quand Emcee parle de « la pauvreté des répliques » c’était de celle des chansons citées pas des coms .

    J'aime

  7. Non, non, y’a pas quiproco, j’avais bien compris, en réponse, le poème en dessous c’est mon tube de l’été… (voir les disputes incessantes entre les deux gus) d’ailleurs elle a bien pigé puisque Emcee m’a répondu ensuite : @ nadia, merci pour l’effort
    Trop tard !!!! J’ai raté la séance pour le film CARLOS : dégoutée !!!! AAAAhhhh !!! j’vais voir si y’a une autre séance, ça m’étonnerait vu la durée du film !!!!

    J'aime

  8. @Nadia
    Liberté machin et Adolphe : non non personne de connu !
    J’ai arrêté la modération du village jusqu’à 22h.
    Mais devant l’afflux d’horreurs et m’absentant, j’ai préféré jouer la prudence 😉

    J'aime

  9. Exact, yelrah! Bizarre comme on peut déformer les propos des uns et des autres.
    Je vois qu’on parle dans mon dos, je n’aime pas beaucoup cela. D’autre part, mon com’ au Village a été censuré (ou supprimé) alors que les propos orduriers de certains ont été laissés, et ça, j’aime encore moins.
    Cela dit, cela ne te concerne pas, tgb. Et c’est fort regrettable que la polémique arrive ici.
    Pour ce qui est de la liberté d’expression sur le web, eh bien, c’en est, toutefois, une belle illustration de plus.
    Tout le monde a, certes, le droit de s’exprimer mais certains plus que d’autres, comme disait Coluche.
    Pour cette affaire lamentable du gouvernement pris dans les mailles du filet, les ministres sont montés au créneau pour soutenir l’indéfendable et, à défaut d’arguments probants, s’en sont pris aux accusateurs. Méthode éprouvée du totalitarisme qui égrène les insultes pour faire taire toute opposition.
    Quant à la liberté d’expression sur le web, ce sont les mêmes méthodes qui sont employées. Il ne faudra pas bien longtemps avant que cet outil disparaisse: les responsables politiques s’y attèlent en tentant de le décrédibiliser et en votant des lois pour intimider leurs détracteurs et les usagers se font complices de la censure en manquant de rigueur et en préférant la quantité plutôt que la qualité.
    Nos blogs, tgb, seront bientôt complètement marginalisés pour céder la place à quelques consortiums dûment agréés, que ce soit par la gauche ou la droite « mainstream ».

    J'aime

  10. oui emcee on sent bien poindre l’affaire alors profitons en encore – en tout cas on aura bien rigolé et on les aura bien fait tourner en bourrique – cela dit à ce moment là ne restera plus qu’à monter notre propre consortium associé – après tout nous aussi on représente du monde et hihihi un « segment »

    J'aime

  11. @ Emcee
    Tu me les brises menues. Le village des nrv et moi encore moins, ne censurons JAMAIS hormis les trolls.
    Alors tes insinuations tu te les mets où tu veux. OK ?
    Si tu n’es pas contente, viens t’exprimer chez nous.
    J’ai laissé TOUS les commentaires sauf les insultes. Je suis très mécontent de cette attitude.

    J'aime

  12. Ecrit par : tgb | 07.07.2010
    Comme je te comprends ! 😉
    Mais si tu m’échanges 2 barils de blogs solitaires contre mon baril collectif, je garde mon baril collectif !
    Et puis la vie en collectivité c’est dynamisant : rappelle toi tes séjours en colonie ! Ah, je te vois pleurer de nostalgie, tu vois ?

    J'aime

  13. Ha ben si en plus des polémiques chez toi, tu héberges celles des autres, ça va devenir rock’n roll, ici!
    Bisous de la fille qui compte les heures avant les vacances, vendredi soir.

    J'aime

  14. en effet, en ces temps de tour de France, je suis la voiture balai de la polémique. Je ramasse tout.
    merci pour Le bisou belge – les heures que l’on compte avant la sortie sont les meilleurs c’est comme l’escalier en amour. 🙂

    J'aime

  15. tgb, hé ben j’infirme: c’est bien meilleur maintenant;)
    Par contre, les escaliers c’est délicieux.
    yelrah, le pot-belge, mmmm ou juste une bière belge au soleil…

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :