Allons enfants de l’apathie

Ch’ais bien, les lendemains  de fête, tout ça, on a l’œil penaud, la pensée pâteuse, et la casquette à l’envers, pour peu que les plus masos, ou les plus scrupuleux, dont je ne suis pas, (hier soir j’ai fait un geste pour la planète, j’ai éteint ma télé, pile à 20 h) se soient enfilé le mauvais mousseux du type qui nous sert de président …

Bon apathie…

Alors pour se ragaillardir le muscle de l’estomac et attaquer ce 2010 avec un entrain républicain, ce condensé d’un discours de Jean-Paul Marat, qui comme tout le monde l’apprit à l’école d’Hortefeux, mourût dans la baignoire  à égorger les moutons.

Leçon d’histoire avant disparition  :

« …Les citoyens timides, les hommes qui aiment leur repos, les heureux du siècle, les sangsues de l’Etat et tous les fripons qui vivent des abus publics ne redoutent rien tant que les émeutes populaires ; elles tendent à détruire leur bonheur en amenant un nouvel ordre de choses…

…ils  ne parlent que d’apaiser le peuple, ils ne travaillent qu’à l’empêcher de se livrer à sa juste fureur…

…ils  ont pour cela de puissantes raisons…

…car, à quoi devons nous la liberté, sinon aux émeutes populaires ?…

…c’est une émeute populaire…,qui  a éveillé l’insurrection de la nation…

…c’est une émeute populaire, …qui a fait avorter la seconde conjuration…

…ce sont les émeutes populaires qui ont subjugué la faction aristocratique …

…l’Assemblée nationale,… n’est entrée en activité qu’à la suite de quelque émeute populaire, ..elle n’a décrété de bonnes lois qu’à la suite de quelque émeute populaire…

C’est donc aux émeutes populaires  que nous devons tout, et la chute de nos tyrans, et celle de leurs favoris… et l’abaissement  des grands, et l’élévation des petits, et le retour de la liberté…

…Réveillez  vous citoyens, Réveillez  vous !

Marat

Affr’euses et Aff’eux encore enfarinés , je vous la souhaite non frigide et bien phrygienne…

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

17 commentaires sur « Allons enfants de l’apathie »

  1. Bonne année, enfin, la moins pire possible ! Je suis persuadée (comme toi) que nous maintenons notre État de »malheur » (hi hi, ça marche au propre comme au figuré).

    J'aime

  2. bonne année à toi agathe -tu seras définitivement mon premier commentaire de l’année-
    ils n’avancent que parce qu’on recule suffit d’inverser la tendance on est des millions ils sont deux

    J'aime

  3. Bonne année en béton tgb…..Hasta la victoria siempre!
    « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » La Boétie

    J'aime

  4. bien noté que pour l’émeute populaire avec toi, Meriem c’est après la grasse mat’ – nous ferons donc plusieurs équipes révolutionnaires en tongs (fourrées pour l’hiver)

    J'aime

  5. Merci Président d’adapter les horaires pour un euh 2 janvier? je sais plus…
    Et merci de fourrer les tongs, ça sera plus confortable pour émeuter populairement tranquille.

    J'aime

  6. Je viens de m’acheter tous les disques de Jean-Louis Marat mais je n’ai pas retrouvé cette délicieuse chanson que tu nous a cité. Trois jours d’écoute ininterrompue mais rien… arf !
    En tout cas, bonne année.
    força

    J'aime

  7. ça ne fait rien jean louis Marat étant assez recommandable quoique déprimant ce n’est pas un achat inutile – je te conseille toutefois le morceau « le temps des tongs » un opus dédié aux mouvements balnéo-révolutionnaires que nous apprécions ici
    merci pour l’année et itou pareil

    J'aime

  8. Et les tongs en granit ?
    Il n’est pas question de fourrer quoi que ce soit ! Quoique.
    Espérons une bonne année parallèle ou perpendiculaire, dure avec la dureté et dure avec la mollesse.
    Mr El Presidente, mes respects.

    J'aime

  9. Et Marat-boutons-les hors du pouvoir !
    Aux régionales d’abord.
    Va falloir trouver pour qui voter.
    Commençons par le premier tour, c’est plus facile.
    Arf !
    Zgur

    J'aime

  10. @ henri – les tongs en granit ça avance j’ai déjà le moule
    dur avec la dureté et dur avec la mollesse – voilà un excellent programme – merci monsieur le vice président de garder la pureté originelle du mouvement et de rappeler la doxa officielle – ni le fourrage licencieux ni le confort bourgeois ne doit nous éloigner de la ligne – quand nous aurons pris le pouvoir, rappelez moi bien mr l’idéologue chef que je dois vous faire exécuter à titre préventif – on ne sait jamais…vous avez décidément trop de créativité
    @ zgur- aux dernières nouvelles le premier tour pourrait être assez bordélique et le deuxième aussi désespérant que d’habitude ce qui après tout ne peut que nous rassurer dans nos schémas reptiliens – un succes ne pourait que gravement nous déstabiliser – sinon marat boutons marat boutons il finira bien par en sortir quelque chose
    merci les gars de votre visite et fidélité

    J'aime

  11. On peut très bien fourrer des tongs en granit, Henri, alleeeeez!!!
    Et sinon… »fourrage licencieux »…
    Wouhou, les gars, me poussez pas, je suis un ado de 14 ans dedans!
    Je ris bêtement.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :