Mes vacances avec Tony

Quel déconneur ce Tony !!!

De ce genre d’humour so british qu’apprécient tellement les Irakiens, les Afghans, les enfermés de Gaza…avec toujours ce smile bronzé si communicatif dans les journaux de Murdock à la soupe Campbell (spindoctor Alastair)

Et chic type avec ça, à te rendre les bombes au phosphore trop sympa, la crise de la city so cute et le naufrage de la société britannique ‘ach’ment cool.

Le genre de gars, tout juste converti catho, qui te dévaste le monde entre deux piges faramineuses pour les banques, avec un flegme et une élégance qui frise le respect et donne envie d’adhérer illico à cette troisième voie sexy glamoureuse qu’électrise le jeune et sémillant Valls dont le programme politique tient dans son lipstick rose.

Oui trop décontracte le man, ce genre de gus de la gauche délavée, qui te fait regretter à l’occase de ne pas être vraiment de droite et que tu attends avec impatience pour présider à une Europe soft fasciste à l’haleine fluorée entre deux UV berlusconien.

Ce totalitarisme aux dents blanches, cette tartuferie si photogénique…

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

7 commentaires sur « Mes vacances avec Tony »

  1. … et je me souviens de Michael Foot (un précédent N° 1 du parti), qui manifestait contre le nucléaire, contre le racisme avec son vieux duffle-coat… Mais je me souviens aussi de Harriet Harmann, Peter Hain dans ces mêmes manifs, (jy étais!) qui sont aujourd’hui au gouvernement avec les dents aussi longues et blanches que celles de tony, empétrés dans leurs « expenses »… j’me sens vieille avec mes convictions sans religion affichée, sans leçon de morale à donner. Vais aller finir mon bouquin « Firmin » (génial)… Faut pas aller trainer dans les blogs le week-end… ça fout le bourdon! mais non, bien sûr. bien vu…bien dit…

    J'aime

  2. Ah !
    Il a assassiné à lui tout seul, la sociale-démocratie européenne, la gauche française qu’il a contaminée.
    Et ce type qui n’a jamais été de gauche, caniche bushiste de peu d’envergure mais présentant bien a foutu la Grande Bretagne dans une merde noire économique et sociale pour un paquet d’années !
    Le digne continuateur de Margaret Thatcher et l’inspirateur de Sarkozy.
    Tony Blair : un caméléon blafard, membre éminent de la droite européenne !

    J'aime

  3. @ della – vous avez raison pas bon pour le moral tout ça – au moins l’été on peut faire plus léger – on va faire
    @ cui cui – « Il a assassiné à lui tout seul, la sociale-démocratie européenne, la gauche française qu’il a contaminée. » c’est absolument juste mais peut être qu’il nous a rendu service au fon – quand il y a décomposition il y a recomposition

    J'aime

  4. Je ne sais pas si c’est mon humeur du soir mais je trouve cette image exceptionnelle. Je sens toute la rancoeur, la haine et l’énergie qui sous-tend cette épaisse, ronde, grasse et crasse fumée. Je ne sais pas si c’est une forme de provocation en guise de déclaration de guerre, va savoir il est probable que rien ne change, mais quand même pour attiser le sang qui coule, y a pas mieux.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :