Votons (f’) utile

Pour Nadal on sait. Comme quoi même les super héros, favoris des bookmakers peuvent aller au tapis. Pour le front de gauche, on sait pas, mais on peut toujours essayer.

Car,

Contrairement à ce que prétends Martine Aubry et ses petits camarades un peu sociaux ici et très libéraux là-bas, s’il est un vote utile en région parisienne c’est bien le vote Front de gauche.

En effet par la grâce d’une arithmétique électorale pour le moins complexe et alambiquée qui m’échappe, l’élu, que pourrait décrocher sur Paris le front de Gauche serait arraché à l’ump.

Une histoire de pourcentage à la mort moi l’vote qui fait qu’au delà des élus certains du PS, en rapport avec leur pourcentage, le score qu’il leur faudrait pour obtenir un siège supplémentaire est carrément improbable. Donc, chaque voix, au dessus de ce seuil, serait irrémédiablement perdue et ferait finalement le jeu de la yaourtière Barnier puisque, comme pour la sacem, au final c’est le plus riche qui touche.

En revanche, en revanche chaque voix allant au front de gauche et lui permettant de grimper à un certain étiage lui permettrait d’obtenir cet élu.

C’est de la cuisine politicienne d’expert-comptable certes, mais c’est bon à savoir.

Un élu, ça servirait à quoi ?

Et bien quand on voit le boulot abattu à lui tout seul par Francis Wurtz du pc (qui ne se représente hélas pas) ça pourrait bien servir à quelque chose.

A,

Foutre sa zone
Alerter
Contester
Dénoncer
Hurler dans l’hémicycle
Mettre un doigt à Barroso
Tout ça quoi…

Donc affre’uses affr’eux de la région parisienne, je ne sais pas ce que vous foutez dimanche, sûrement pas que des choses intelligentes, je vous connais allez allez, mais je serais vous (remarquez je dis ça mais j’aime autant pas je suis déjà moi et c’est bien assez pénible), j’irai quand même glisser un petit quelque chose dans l’urne.

Election piège à con je sais mais abstention piége à néo-couillons. Pas mieux.

Je dis ça je dis rien
Z’êtes pas obligé
C’est juste pour vous éviter, si ça se jouait à quelques voix, de vous en mordre les doigts et les miens par la même occase.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

27 commentaires sur « Votons (f’) utile »

  1. En ce qui me concerne, le choix est fait depuis fort longtemps.
    Comme toi.
    Et parce que je déteste l’abstention qui favorise systématiquement les grands partis hégémoniques.
    Question de principe.

    J'aime

  2. Pas mal « abstention = piège à néo couillons », pas simple d’être ballotée entre deux envies, leur arracher des places ou ignorer totalement une Europe décidée sans nous…

    J'aime

  3. La loi est claire : « les sièges sont répartis, dans la circonscription, entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés » (loi n°77-729 du 7 juillet 1977 relative à l’élection des représentants au Parlement européen).
    La répartition des sièges se fait en fonction du résultat de toutes les listes ayant dépassé 5%. Au-delà, il n’existe aucun seuil en-dessous duquel une liste est assurée de n’avoir aucun élu.
    Lors des scrutins précédents, aux européennes de 2004, 6 députés européens ont ainsi été élus avec moins de 7% des voix : 6,04% (en Ile-de-France), 6,08% (en Ile-de-France), 6,15% (dans la circonscription Sud-Est), 6,39% (Est), 6,80% (Nord-Ouest) ou 6,83% (Nord-Ouest).
    Ne vous laissez pas enfumer par les discours socialistes:
    VOTEZ FRONT DE GAUCHE POUR NE PAS DONNER UN SIEGE A L’UMP

    J'aime

  4. Eheh, entre Zgur et toi, vous vous êtes donnés le mot… Malgré ce scandaleux matraquage [ 🙂 ], je resterai un néo-couillon envers et contre tout. Mais, je regarderai les résultats avec intérêt ; et ceux du Front de gauche avec une certaine sympathie.

    J'aime

  5. « Mais, je regarderai les résultats avec intérêt ; et ceux du Front de gauche avec une certaine sympathie. »
    et jette un oeil particulier sur les résultats de Paris 18

    J'aime

  6. Chez moi, c’est plus direct : Abstention, piège à cons !
    Je persiste.
    L’abstention, ce n’est pas l’expression du refus. C’est la désertion. C’est laisser les autres, même en petit nombre, dicter leur loi sans rien faire. Au moins voter blanc ou nul, ça exprime le refus. Pas l’abstention.
    Ça me désole.
    Demain, VOTONS !
    Arf !
    Zgur

    J'aime

  7. Aujourd’hui on s’est fait une bonne tambouille.. certains ont été voter, moi j’avais la popote à faire… et maintenant que j’ai trop manger, je ne peux plus bouger.
    Je m’entraîne à être, au moins un jour, bien repu comme une député ! 😉

    J'aime

  8. oui belle victoire en effet d’ailleurs face à cette vague irrésistible de 60% l’europe libérale tremble, Sarko pleure et Barroso fait dans son froc

    J'aime

  9. évidemment si 80% des jeunes et les classes populaires ne votent pas radicalement alors ne restent que les vieux réacs qui eux votent pour leurs charentaises

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :