Le moins pire comme utopie

Donc l’Obamania.
Qui nous change de la Sarkomanie.

Déjà ça de gagné.

Sinon se contenter une fois encore, du moins pire.
du soulagement à ranger la Palin dans sa boîte à chaussures avec ses dinosaures et le George junior dans les poubelles de l’histoire.

Pari gagné. En devenant le plus mauvais président des USA, il vient de chasser son père de la mémoire yankee. Finalement une belle performance pour le petit nullard.

Il nous manquera.

On avait pris l’habitude de cracher notre valda à la gueule de cet Amerloque çi, qui nous aidait considérablement à haïr et faire haïr ce western de cul blanc et béni, cet ultra monde de red neck aux mains sales et à conscience binaire.

Le bien, le mal et la winchester pour le tri.

Même pas « wanted » le George, même pas « mort ou vif ».
Même pas le plaisir un jour de le voir faire dans son froc juste avant de se balancer haut et court sur You-tube..

Combien de morts le George ? on ne saura jamais
Tant on comptabilise les centaines de cercueils des GI en se contrefoutant d’évidence des centaines de milliers de cadavres des populations locales.

Sont elles-même humaines ?

Car la justice et la compassion ne sont rien d’autre que l’émanation des lois du plus fort.. Si Hitler avait gagné, Roosevelt serait un fumier et Laval un héros de l’histoire.

Obamania donc.

Maintenant que les démocrates, maîtrisent aussi bien que les conservateurs le Story Telling, il sera plus difficile de dénoncer encore les saloperies d’inspiration ricaines..

Notre ami Barack donc, sponsorisé par Wall street, assez enthousiaste à l’idée de changer le look de la baudruche Mickey, un poil ramollo et criblée de rustines, devient donc la tête de gondole officielle et sympa de l’empire décadent.   

Bien vu, les gars du market. Quand le produit ne se vend plus, ne reste plus qu’à changer le packaging.

Règle number one du marketing pour les nuls.

Faut reconnaître quand même que les étatsuniens ont le sens du rebond.

Pas de procès d’intention, on jugera sur pièce, mais les signes avant coureurs sont déjà bien ricanants.

un joyeux boys band

Sinon quelque part, au fin fond de la cambrousse mondiale, en France, on échappe aussi au pire, au manager Delanoé, pour se fader la fadeur d’un couscous inodore et royal, tandis que l’ami Mélenchon se barre (bien tard, trop tard ? ) avec la harissa.

A la cantoche de la gauche de la non-gauche, on commence sérieusement à avoir le choix des sauces, quant au plat principal…

Certes j’ai toujours eu un faible pour les plats épicés et tout spécialement pour le Jean-Luc à gouaille mais comme une  soudaine lassitude à saucer les fonds de plat pendant que ça bombance ailleurs en nous expliquant la bouche pleine qu’il va falloir nous rationner le pain.

Les caisses étant vides..

A ce triste jeu là on se retrouve barré pour un spectacle déjà vu à la télé :`

Le Sarko-Royal-Bayrou show

Et en général c’est celui qui va chercher la croissance avec les gencives qui tire la courte paille.

Y’a des jours je me demande même si, par stratégie, c’est pas lui le moins pire…

c’est dire si je fatigue.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

9 commentaires sur « Le moins pire comme utopie »

  1. « Si Hitler avait gagné, Roosevelt serait un fumier et Laval un héros de l’histoire. »
    Cela a tellement d’implications de l’imaginer, cela donne une bonne idée de ce que l’on appelle l’ Histoire, le journalisme, la culture, etc…
    Un bouquin de K Dick parle des conséquences de la victoire imaginée du Japon sur les US en 39-45, excellent.

    J'aime

  2. Le livre de Philip K. Dick est « Le Maître du Haut Château », un classique.
    Il y a aussi l’excellent « Fatherland » de Robert Harris.
    Zgur

    J'aime

  3. si vous ne savez pas vous demandez à zgur c’est le wikipedia de la blogo
    il sait à peui prés tout
    il m’épate il m »épate

    J'aime

  4. Merci, tgb.
    Ma propension à souvent donner des références et des liens doit quand même en énerver plus d’un(e).
    Mais on ne se refait pas, c’est surtout que j’aime bien partager le peu de connaissances que j’ai.
    Arf, Paz y salud !
    Zgur

    J'aime

  5. en tout cas chez rue Affre on aime les liens les infos les échanges d’infos et tout ça
    et les chanteurs bulgo-moldaves du début du 20eme siècle que nous sort le pote zgur de derrière ses fagots et qui nous ouvrent des horizons insoupçonnés

    J'aime

  6. Yma Sumac, j »apprends à l’instant que ma toute douce à côté de moi à un cd dans sa discothèque
    moi j’entends ce nom pour la première fois de ma vie
    c’est ça la beauté du ouebe et du blog zgurien

    J'aime

  7. et de mon coté, j’ai une cassette.. audio de Yma Sumac , à mettre comme bruit de fond en cas de dispute conjugale ou à fond la caisse quand les voisins jouent de la perçeuse

    J'aime

  8. Tiens, une Françoise qui n’aime pas Yma Sumac.
    Dommage chacun ses goûts.
    Mais pour embêter les voisins, Killing Joke à fond (voire Konono n°1 en public), c’est plus efficace.
    Arf !
    Zgur

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :