Mes impasses estivales

ON se met en quarantaine estivale par hygiène mentale en se disant que l’actu va en faire de même, on file à Hong Kong à pied par la chine histoire de changer d’angle et de serrer la pince a 1milliard trois cents millions de frères humains et patatras

Storry telling

voilà qu’on nous libère la Bétancourt végétative tout juste en train de prendre racines dans la jungle colombienne.

Pas mécontent quand même d’échapper au Soubirou circus et à son lancer de chapelet, pas fâché non plus de couper à la recup’ larmoyante de la presse huile solaire et de la classe politique en tongs. 

Dans la compet’ officielle de léchage de fion du co-assassin Uribe ( 1500 syndicalistes tués – nouveau record des amériques) mention spéciale donc à la Sainte Thérèse de mes Farc.

On pourra toujours demander à l’otage class affaire en voie de canonisation de rembourser les menus frais que son inconséquence narcissique à occasionnée à la république toujours laïque en principe mais bon, on me dirait encore que ce n’est pas fair-play.

Petite constitution sur mesure

On se met au jaune cinq minutes en soignant sa tendinite due au sur-tripotage de souris blogueuse et voilà t’y pas que le moumouté de la culture jeuniste et du complément capillaire fait une passe décisive d’un coup de Lang bien placé au joggeur UBU à gros cul et à semelles compensées qui marque à la dernière seconde.

Sarkozy 1 de Gaulle 0

Pensée émue aux électeurs cocus du pas de Calais

Néo formatage de la juste pensance socio libérale


On se calfeutre couleuvrement parlant en attendant le lever de l’alerte du typhon local tandis que le petit monsieur Val préférant un excès de censure à un excès de caricature et tout occupé à trier les journalistes juifs et pas juifs avec Joffrin Mouchard réactiveur officiel de race juive, vire le dernier grand fouteur de m… qui dépasse : l’honorable Siné.

Dans l’usage de l’argument antisémite galvaudé et pratique qui finira par devenir le dernier tabou ultra tendance à force d’en abuser – nous sommes tous antisémites – pourrait bien être la formule en creux des derniers provocateurs un poil kamikaze

Selon donc les critères de deux ou trois feignasses médiatiques de l’intellect Germanopratin, quelques antisémites célèbres :

Noël Godin, Christophe Alévêque, Raphaël Confiant, Olivier Besancenot, Guy Bedos, Alain Kivrine, Gisèle Halimi, Michel Onfray, Daniel Bensaïd, Georges Moustaki, Paul Moreira, Plantu, Cabu, Benoit Délépine, Olivia Zemor, Marina Vlady, Philippe Vuillemin, Pierre Stamboul, Henri-Jean Servat, Michel Polac, Edgar Morin, François Hadji-Lazaro, Philippe Geluck, Jean-Luc Godard, Rony Brauman, Jacky Berroyer, Daniel mermet, Alain Menargues, Charles de Gaulle, Hugo Chavez, Renaud, José Bové, Alain Badiou, Pascal Boniface, Charles Enderlin, Alain Gresh…

Or si tout le monde est antisémite c’est que plus personne ne l’est et c’est là que ça devient exactement malsain.

– C’est dur d’être aimé par des cons –

pourrait nous déclarer dans un éclair de lucidité, le petit monsieur Val soutenu par les pointures appointées de la médiocrité française soit :

Sarkolovitch, Rioufol, le gros du vide Adler, le petit du bide Zemmour et autres tartuffes de la pensée binaire dont l’improbable Albanel (ministre de la culture Sarkozienne pour rappel)

Boomerang à la Georgienne

Dans la moiteur d’une nuit-caline-nuit-de-chine, on se laisse porter par l’escalator le plus long du monde de Mid-Level et boum, le néo couillon tout formaté George-Bushien, Saakachvili nous réinvente la guerre froide en griffant d’un ongle manucuré (et en rasant un village et ses autochtones) la papatte velue de l’ours russe encore un poil soviet.

Tiens mais quelle surprise !!! il se prend en retour une mandale toute poilue en pleine poire. Ça fait très mal. Il chiale..

Qu’il est gentil Saakachvili décrète dans toute la complexité de la géostratégie politique le tout bronzé Bernard Riri.
Qu’il est méchant le Ras-Poutine (ou Medvedev) lui répond en écho le très subtil Fifi Glucksmann faisant progresser à pas de géant la philosophie Assimil en 12 mots 50.

Loulou Kouchner sur les conseils du président intransigeant et tout en volontarisme tape du poing sur la table.

Ça fait très mal, surtout à la paume.

Les russes se marrent, les chinois s’Olympisent…

A suivre…

Tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

6 commentaires sur « Mes impasses estivales »

  1. Ouf! tgb est de retour, ben ça nous manquait, marre de certains sons de cloches et de des discours à la con. Vive tgb! ça fait du bien !

    J'aime

  2. merci les affre-uses et les affre-ux content de vous lire et de vous retrouver
    bcp de boulot à la rentrée mais assez mobilisé pour en découdre
    chiche que c’est cette année qu’on lui botte le train au petit paltoquet de mes 2

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :