LE CESAR de la réplique la plus naze est attribué à :

                                     et les nominés sont :

De Gaulle

– quidam : Mort aux cons !
– de Gaulle : Vaste programme !

Mitterrand

– quidam : Mitterrand fout l’camp !
– Mitterrand : Rime pauvre !

Chirac

– quidam : Connard !
– Chirac : Enchanté moi c’est Chirac !

Sarkozy

– quidam : touche moi pas tu vas me salir !
– Sarkozy : Casse toi alors, pov’ con !

                           est-il bien utile d’ouvrir l’enveloppe ? 

 tgb 

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

10 commentaires sur « LE CESAR de la réplique la plus naze est attribué à : »

  1. La dernière est vraiment hors-concours. Peut-être pourrait-on la proposer pour un Oscar (aux USA ils l’aiment tellement le super-président il aurait ses chances) ?

    J'aime

  2. @ Zgur,
    Si si, un mot ça compte ! Un petit bijou comme il ne faudrait pas l’abîmer. Imagine qu’aux Oscars il y ait un autre nominé avec la même citation mais sans « alors ». Le « alors » ça change tout. Il y en a des choses dans ce « alors » : « Alors comme tu n’as pas voulu me serrer la main… », ou « Alors avant que je te casse la g… ». Il y a toute une exégèse faire là. 🙂

    J'aime

  3. bon puisque les puristes insistent, je corrige
    cela dit c’est vrai que tous les mots comptent d’autant plus qu’en fait le dialogue se passe grosso modo en quatre phases
    un – touche moi pas
    deux – ben alors casse toi pauv’con
    trois – tu vas me salir
    quatre- casse toi, alors, pauv’con

    J'aime

  4. Ah ! En entier, c’est quand même autre chose non ? NS en gros plan sur l’écran, disant ça sur le ton de « T’a d’beaux yeux tu sais », c’est sûr l’Oscar est dans la poche.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :