Prière de déranger

C8RV-AOWAAEIxCJ.jpg

Donc on y est,

presque.

A deux pas d’entrer dans l’histoire.

De fracasser le réel assigné, d’ouvrir la voie du siècle et de sortir de l’alternance toujours recommencée pour l’alternative enfin.

Et alors les peuples du monde soudain de regarder ces français culottés ou sans culotte, oser.

Oser l’insoumission plutôt que l’acceptation, la coopération plutôt que la compétitivité, l’harmonie plutôt que le chaos, la politique plutôt que la gestion.

YPDjopCi.jpg

Presque, à faire irruption sur la grande scène et alors à nouveau la France universelle d’inventer un autre monde possible et de réinterpréter le meilleur slogan qui soit :

Liberté Egalité Fraternité

Presque, contre les notables du confort moderne, la caste des notaires de la pensée, des petits comptables de la petite histoire en connivence qui ne savent pas compter, des pseudo pragmatiques au réalisme macabre.

118_-_frederic_lordon_-_le_vrai_realisme_cest_de_fermer_la_bourse_saisir_les_banques_et_de_ne_pas_payer_la_dette.jpg

Je laisse aux tièdes à état d’âme, aux pinailleurs de la doctrine, aux indignés professionnels de la profession, aux abonnés du votutile, aux scrupuleux à vapeurs, aux effarouchés du détail, aux avachis du dividende, aux abonnés du dilemme, aux couchés pas bouger, aux caniches de salon, aux opportunistes accrochés au manche, aux timorés planqués aigris, aux récidivistes du privilège et du mépris, à ceux qui prennent leurs troubles digestifs pour des cas de conscience, aux managers de la « gouvernance » renoncer d’avance.

Car pas se raconter d’histoire, demain le choix, entre faire l’histoire ou la regarder passer.

Surgir et donner le ton ou rester dans le rang, aligné, résigné.

Dimanche, enfin et depuis bien longtemps je vais voter pour

C9Nk8JhXYAMvHcl.jpg

 

tgb

Share|






http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#username=xa-4cf6622238991a5a

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

7 commentaires sur « Prière de déranger »

  1. Quand la vie va, les vivants vont devant, et ce n’est pas du vent ! A votre avis ! La vitalité des insoumis fait envie.
    (comme disait mon vieil instituteur : nom de nom d’un chien de nom saperlipopette de mes deux bots la goule en bas !)

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :