quand ça tangue faut que ça tong

rester léger

fluide

et superficiel

dans la profondeur

tgb

Share|






Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

4 commentaires sur « quand ça tangue faut que ça tong »

  1. « Quand ça tangue, faut que ça tong », me rappelle ce fameux poème de Mitsuharu Kaneko:
    « Si on me demande pourquoi je suis né,
    Je réponds sans hésiter : pour être contre.
    Quand je suis à l’est,
    Je veux aller à l’ouest,
    Mon kimono est sens dessus dessous, ma chaussure droite à gauche,
    Mes pantalons devant derrière, et je monte à cheval à l’envers.
    Ce qui dégoûte les gens, voilà ce que je préfère.
    Ce que surtout je hais : les cœurs à l’unisson.
    Ce que je crois : être contre, c’est dans la vie
    La seule chose magnifique,
    Être contre, c’est vivre.
    Être contre, c’est se trouver soi-même. »

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :