Le talent des autres

Quelques citations récoltées sur twitter, qui n’ont hélas, même pas le bon goût d’être de moi.

– Les amis de mes amis ne seront jamais mes amis tant que mes amis n’arrêteront pas d’avoir des goûts de merde en amis.

– Quel est le pire fléau de notre époque l’ignorance ou l’indifférence ? – J‘en sais rien je m’en fous !

– On s’en fout de la beauté intérieure, on veut de l’intelligence extérieure. –

– Je comptais arrêter le Lexomil mais finalement je vais plutôt arrêter les gens !

– Ce soir mon beau frère nous a expliqué son plan pour détruire Daesh en 8 jours, lui qui a mis deux mois pour réparer le velux de sa salle de bain.

– Je n‘ai jamais abusé de l’alcool, il a toujours été consentant.

– J’aime bien ce monde, dommage qu’ils aient mis des gens dedans.

– Il faudrait sérieusement qu’on pense à arrêter de travailler pour faire quelque chose de nos vies.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

9 commentaires sur « Le talent des autres »

  1. Pour les amateurs de twitter: « Nous ne cessons d’exclure et d’abaisser en croyant nous élever. » Pascal Picq résumant l’humanisme de Claude Levi-Strauss. Ou encore: « Une bonne santé écologique apporte plus à chaque acteur que la somme de leurs intérêts égoïstes ».

    J'aime

  2. « Le déjeuner sur l’herbe » de Manet parut en 1863. Année choisie par Gaétan Picon dans son ouvrage: « 1863, Naissance de la peinture moderne » où il donne comme définition de la peinture moderne « …la ligne de rencontre entre le faire humain et la nature constituante »; « …elle agit comme la nature ». La 2ième photo ci-dessus montre à quel point le « faire humain » moderne a transformé la vision progressiste…

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :