Du bon usage du sacrifice !

Ainsi donc, en ces périodes de bons vœux et à l’heure de porter des toasts plein d’espérance, l’hispano péteux de la grande bourgeoisie suisse Valls, le sous paltoquet de l’oligarchie centrale, nous annonce dans un journal étranger et fort droitier « des sacrifices pendant plusieurs années ».

Comme c’est original.

Et bien quitte à vous surprendre, pour une fois, je suis absolument d’accord avec lui. J’applaudis, je plussois et valide.

C’est ainsi qu’en ces jours de bonnes résolutions, je propose dés l’équinoxe de printemps de sacrifier quelques milliers d’élus socialistes sur l’autel de l’austérité pour apaiser les dieux de la finance, du réchauffement climatique et de la joyeuse compétitivité.

Ainsi pourrons-nous ramener sans doute le Parti dit socialiste, tel le Pasok en Grèce, à ce chiffre qui les émeut tant de 3%.

Toujours dans ce même objectif d’obtenir la clémence des divinités du nouvel ordre mondial, sacrifions encore au solstice d’été ce même Valls, son gouvernement de marionnettes socio-rampantes pour mieux échapper aux foudres célestes.

Afin de définitivement s’attirer les faveurs des dieux de la mondialisation heureuse et défiscalisée et pour faire bon poids rajoutons-y quelques figures éminentes de la nomenklatura assistée, de ceux qui vous expliquent avec parachute doré, privilèges éhontés, impunité et compte off shore, que vivre avec 450 euros est résolument moderne, que l’esclavagisme est tendance et les acquis sociaux, un tabou.

Nul doute que suivant les meilleurs rituels d’usage, balancer enduits de plumes et de goudron quelques Moscovici, Lagarde, Macron, Wauquier, Gattaz, Minc…(liste non exhaustive vous vous en doutez) ainsi qu’une bonne tripotée de clowns de garde aux abois qui aboient sur commande, dans la bouche de quelque volcan en fusion, devrait selon toute logique, nous préserver des grands châtiments ultralibéraux et atlantistes.

Ne laissant tel Empédocle sur les bords de l’Etna pour toute trace qu’une paire de tongs au bord du cratère, tongs recyclées comme il se doit, ces brillants personnages par leur héroïque sacrifice nous lâcheront enfin la grappe et cesserons une fois pour toute de s’essuyer les pieds sur notre dignité.

Par avance je les en remercie.

Sous ses enthousiasmantes perspectives, je vous la souhaite bien bonne et bien musclée !

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

9 commentaires sur « Du bon usage du sacrifice ! »

  1. Je n’ai plus rien à sacrifier sur l’autel de la prosperite, sauf ma dignite mais contrairement à eux moi je la conserve precieusement.
    Meilleurs voeux tgb

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :