La flaque

Non mais quelle flaque !

Je savais qu’il fallait pas t’inviter ! je le savais…

Tu oses un vague hommage à Hessel mais tu trouves le moyen de t’excuser de la Palestine, des fois qu’une paire de couilles dépasseraient…

pauvre flaque !

Tu envoies un dénommé Lurel sous ministre des ‘colonies’ à l’enterrement de Chavez où il y aura toute l’Amérique du sud rien que ça, voire plus…

Mais profil bas

La flaque.

Et même si tu n’aimes pas Chavez, l’Amérique du sud, c’est un continent non ? qui s’émancipe, avec qui, on a des liens, profonds, la France bordel, c’est pas rien.

Mais ça c’était avant, avant qu’on signe au PSG Qatar ; Club de foot pétrolier. Qu’on guerroie le sarrasin avec du salafiste. Un vrai démocrate l’Emir : poètes au placard, terrorisme, esclavage, corruption, répression, obscurantisme à ses heures…

Respectable lui pas comme le « macaque » !

Triste flaque !

Et je te parle même pas de tes flasques courbettes au merdef ou ta vocation de paillasson chef pour la finance, indigné de mes 2.

On a les ambitions qu’on peut, mais y’a des limites.

Tiens tu me ferais presque regretter le nabot, et ton Antoinette, la Carlita, c’est dire les dégâts…

Désolé, mais t’as la tronche à payer pour les autres, une tête à faire de la serrurerie et à finir sur une pique.

C’est pas juste mais c’est comme ça…

T’es une flaque !

Tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

15 commentaires sur « La flaque »

  1. Sans doute serai-je censuré mais, tant pis, au moins je l’aurai dit!
    Ce style est nazi: insulte au niveau physique, désir de tête au bout d’une pique, haine partout au lieu d’arguments: merdef, nabot…
    Gauche? Droits de l’Homme?
    Ce texte est une honte et vous interdit de faire semblant d’être, pour vous citer, un « vrai démocrate ».
    Vous êtes du camp de la haine. Soit.Mais ne vous parez pas de fausse vertu.

    J'aime

  2. non seulement je ne vous censure pas mais en plus je suis exactement ce que vous dites – tout petit déjà j’étais nazi haineux avec plein de vices et en plus je pue des pieds.
    Cela dit à aucun moment je dis que je suis un « vrai démocrate » – Je suis responsable de ce que j’écris pas de ce que vous comprenez (de travers)
    et encore bravo pour le point godwin

    J'aime

  3. Le  » camp de la haine » : c’est marrant de le voir ici. Toutes les ignominies sorties de nos médias, de nos politiques depuis le décès de Hugo Chavez, vous trouvez ça normal, pas nazi du tout ou alors j’ ai raté vos commentaires ( parce qu’ il y a de quoi faire ).
    Rien que la représentation française ( et européenne )à la cérémonie devrait vous faire poser questions !
    Quant aux arguments, vous les avez tout le long de ce blog .

    J'aime

  4. Pas faire attention il ne fait que projeter sa propre haine – c’est bien faut que ça sorte hihi – j’aime bien avoir mon troll de temps en temps – ça faisait longtemps ça manquait

    J'aime

  5. Je pense que Nouvel Hermes a raison.
    Naaaaan, j’déconne !
    Ceci dit, je vais aller dans son sens sur un point : ce texte est une honte. Bien trop élogieux.
    Plus qu’une flaque.. ou plutôt, moins qu’une flaque, notre président c’est une goutte. Une goutte de pipi. Mais attention! c’est du pipi bien chargé, comme quand on mange un peu lourd, un peu gras, un peu trop. Jaune… jaune…

    J'aime

  6. ce commentaire est une honte, avec un style nazi, chargé de haine qui s’en prend au système urinal de notre président pas plus jaune que la cfdt

    J'aime

  7. @lyonnais – non l’étron libre c’est quelqu’un d’autre…
    @rushes.infos – la sociale démocratie ça dégouline oui…

    J'aime

  8. Les révolutionnaires ne seront jamais assez prétentieux ni haineux. « Les têtes au bout d’une pique » ne furent certainement pas assez nombreuses aux regards des millions de crimes perpétrés par les « démocrates » et les « libéraux » depuis 1794….Chavez n’a pas de sang sur les mains, il a démontré qu’une révolution peut démarrer sans faire couler le sang et ça énerve la droite et la gauche molle. Quand je lis que Mr Estrosi défend la mémoire de Blum???? Je ris aux larmes, etc…
    Robert Spire

    J'aime

  9. merci pour ces précisions utiles – Il est fini le temps où l’on s’excusait devant les chiens de l’empire aujourd’hui nous revendiquons ce que nous sommes – Oui nous sommes dangereux –

    J'aime

  10. salut, tgb,
    J’arrive un peu tard, mais le 8 mars, j’avais d’autres obligations mondaines 😉
    Encore un bon billet, évidemment. Rien à rajouter.
    « La flaque », moi j’aime beaucoup. C’est très imagé. Et ça correspond au personnage.
    Lui, c’est l’envers du décor de l’autre nabot. Un décor sinistre d’où qu’on soit placé.
    Et, pour l’instant, aucune éclaircie à l’horizon.
    Il y avait un seul Chavez mondial, mais il est parti à son paradis pour remettre de l’ordre là-haut et placer les pauvres à la droite de son bon dieu, comme c’était prévu dans le programme électoral de son fils.

    J'aime

  11. salut emcee ça fait plaisir de te lire
    oui les deux faces d’une même pièce ou d’une même farce et de me demander au final qu’elle est la pire la dure ou la molle

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :