Les ministres de l’intérieur finissent mal, en général.

« Je veux que partout dans le monde, les opprimés, les femmes martyrisées, les enfants emprisonnés ou condamnés au travail, sachent qu’il y a un pays dans le monde qui sera généreux pour tous les persécutés, c’est la France ! » (NS 6.05.07)

Les ministres de l’intérieur, devenus présidents, finissent mal, en général.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

6 commentaires sur « Les ministres de l’intérieur finissent mal, en général. »

  1. et chapi et chapo aussi ils veulent que partout dans le monde, les opprimés, les femmes martyrisées, les enfants emprisonnés ou condamnés au travail, sachent qu’il y a un pays dans le monde qui sera généreux pour tous les persécutés, la France ! »

    J'aime

  2. Il aurait pu continuer sur sa lancé en concluant par : »la guerre c’est la paix », »l’ignorance c’est la force », et « 2+2=5 » sans que c’est que cette envolé « droit de l’hommiste » ne soit entachée de contradiction… puisque qu’ il dit tout et son contraire en pure adepte de la double pensée.

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :