Nous entuber c’est bien, le faire savoir c’est mieux

On est bien soulagé.

Après être passé par la case prison, le repris de justice Tapie, ex chacal d’entreprise, margoulin troupier du Bernartapisme.com, rabatteur charognard d’électeurs PRG, parti groupusculaire de la soupe radicalement insipide à tous les râteliers, groupetto qui n’existe pas mais qui est toujours prêt à rendre service au pouvoir en place, vient de toucher 210 millions.

On est content pour lui, d’autant que, la modeste facture résulte d’un arbitrage acrobatique rendu en 2008 alors que l’état avait gagné sur le terrain judiciaire.

Mais comme nous l’explique avec une touchante sincérité, la très crédible Christine Lagarde : « J’ai examiné tous les aspects juridiques du dossier et en conscience, je l’assume parfaitement, je pense que c’était la bonne décision dans l’intérêt de l’Etat »

Bonne nouvelle du côté de Lagarde, elle a une conscience.            
Mauvaise nouvelle du côté du contribuable, à l’heure où, comme tout l’indique, les caisses de l’état débordent, en quoi, se faire enfler de 210 Millions est dans l’intérêt de l’état ?

Cherchez pas, c’est de l’économie haut de gamme, pouvez pas comprendre.

Quitte à être dans le bon goût et le raffinement social d’ailleurs, on peut déplorer même que le sieur Nanard à trois bandes, ne reçut pas en sus, une méritoire légion d’honneur.

Il fut un temps où, les petites saloperies ordinaires, les petits arrangements entre compères, les crapuleries entre amis, se faisaient dans une certaine discrétion et l’arrière-boutique. On avait de drôles de pudeurs en ces temps là. C’est pas que les scrupules étouffaient spécialement l’oligarchie de l’époque, mais une forme de décence tenait encore lieu de paravent.

Avec la droite décomplexée, foin de honte et de vergogne, non seulement, elle prend un plaisir non dissimulé à nous faire les poches avec cette morgue hautaine qui lui va si bien au teint, mais en plus c’est à nous de baisser les yeux en nous excusant.

Certains brillants chroniqueurs mensualisés arriveront à vous vendre ça comme une vertueuse avancée de la transparence. Nous leur laissons volontiers l’audace de la farce.

Autre exemple :

Attentifs comme vous l’êtes, vous aurez bien noté que l’augmentation des taxes sur le « Triple Play » de vos abonnements internet est une injonction de Bruxelles à laquelle, c’est bien malheureux mais qu’y faire m’âme Chabot, l’état ne peut se soustraire.

En revanche vous n’aurez peut-être pas noté que, pour ce qui est de la résolution adoptée jeudi par le Parlement européen pressant la France de « suspendre sur le champ » les expulsions de Roms, le gouvernement inflexible et déterminé ne cédera pas au Diktat de Strasbourg.

Super biscoto avec gros kiki dans pantalon montre ainsi à peu de frais, que c’est nous qu’on commande chez nous et qu’on va pas se laisser emmerder par des étrangers pas français et que ça c’est bon coco pour le thermomètre électoral m’sieur Duhamel.

Mais tiens, juste pour le fun et en passant, si on divise 210 Millions d’Euros par 60 millions de connectés (ce qui est évidemment très emblématique) on trouve 3 euros et des poussières par tête de câble, soit à peu prés l’augmentation qu’on va se manger très bientôt.

Je dis ça je dis rien. Je dis juste que des petits calculs amusants comme ça, l’air de rien, on peut se les faire sur presque tout.

Une grosse ristourne pour l’un et un petit prélèvement x 60 Millions d’autres pour compenser = zéro.

Bref, il ne suffit pas d’entuber les cons de payant, encore faut-il que ça se sache.

Dernier exemple

La police est devenue si prévenante et bien élevée, sauf pour Zyed et Bouna, quand même pas exagérer, que la veille d’une perquisition rapport à l’affaire Woerth, elle annonce aimablement qu’elle viendra prendre le café vers les dix heures le lendemain. Ce  qui permet aux femmes de ménage de bien nettoyer dans les coins et de mettre un joli napperon sous les tasses, histoire de bien recevoir.

Avant ça devait se faire aussi sans doute, mais on ménageait les convenances, dans la discrétion et le tact. Aujourd’hui on en est tellement fier que non seulement on assume à mort mais en plus on le revendique : « La police judiciaire  nous avait prévenus 24h à l’avance. Les policiers n’ont rien trouvé et n’ont emporté aucune pièce », dixit  Eric Cesari, le directeur général de l’UMP, juste avant d’acheter le mot clef « Perquisition ».

C’est à ces petits riens que l’on peut mesurer le somptueux mépris du pouvoir nous crachant au visage avec une pure jubilation de classe.

Et certains de nous recommander de nous opposer avec des pincettes ?

A la tronçonneuse mes amis, à la tronçonneuse…

N’ayons plus honte de rien.

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

9 commentaires sur « Nous entuber c’est bien, le faire savoir c’est mieux »

  1. « A la tronçonneuse mes amis, à la tronçonneuse…
    N’ayons plus honte de rien. »
    Et comment ! Plutôt 2 fois qu’une !
    Superbe billet tgb. Au fait j’ai repassé un billet remasterisé qui te liait. Du coup, j’ai laissé.
    Ça tombe bien : ton billet d’aujourd’hui est à mes yeux, un de tes meilleurs et mon commentaire d’antan tombe pile.
    Bravo tgb !

    J'aime

  2. et dire que certain me traitait de feignasse 🙂
    en tout cas bonne idée de recycler du billet avec mon lien – je suis assez pour -et merci du compliment

    J'aime

  3. @françoise D. j’avais vu ça, je savais pas d’où ça venait – maintenant je sais. cool
    @mochica74 – on va quand même pas abîmer nos boules, d’autant qu’on a une revanche à prendre, pour cette engeance là. trop d’honneur !

    J'aime

  4. Cela fait plaisir – masochiste, certes, mais plaisir quand même – de lire des billets de la sorte. Je suis toujours avec attention ce que vous écrivez et ça me remonte le moral. Un peu. Mais c’est déjà beaucoup. Continuez à nous regonfler les biscotos, on en redemande!

    J'aime

  5. si si ! je pense que tout cela est bien utile… Cela prouve bien que nombreux sommes-nous à ne pas être dupes… on se sent moins seul et de plus ceux qui ne s’en étaient par mégarde pas rendus compte peuvent à présent prendre conscience de toute cette bouffonnerie ! … l’essentiel est qu’on ne peut pas prendre tout le monde pour un con pour toujours ! Merci de nous ouvrir les yeux ou de nous réconforter l’esprit ! Continue ! encore !… encore !

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :