Demanagement

Dans le cadre de la réduction des effectifs, sans licenciement, à france-telecom :

24éme départ volontaire d’un salarié

« fashion victim » selon Didier Lombard, patron humaniste de FT

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

3 commentaires sur « Demanagement »

  1. Ben oui c’est la nouvelle méthode de FT.
    On met les employés au bord du vide sur un balcon sans rambarde et leur encadrement pose la question suivante : « que ceux qui veulent rester fasses un pas en avant » et le tour est joué.
    Bon d’accord c’est de l’humour noir mal placé mais comment exprimer son malaise ? On compatit tellement pour les victimes…

    J'aime

  2. @ spa – c’est même méchamment vrai
    @ cuicui – maintenant il y a une rembarde et c’est pas mieux – voir plus haut – cela dit je ne compatis pas pour les victimes dont la seule révolte est le suicide –

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :