J’ai du rater un épisode…

Mais  c’est que moi, j’en étais resté au dégazage du maréchal Hortefeux, au buzz sur fond de pet refoulé qui finit par s’échapper malencontreusement des sphincters auvergnats. Un peu, comme on largue une caisse en douce, une de ces pensées rectales qu’on programme discrète, sinon malodorante, et qui, manque de bol, finit par claironner du cul à grand ramdam, vous désignant impitoyablement comme le crado de l’assistance …

Douze buzz plus tard, il n’en reste rien, rien de plus qu’un prout Vallsien, Frêchien, Kouchnerien, ou Finkielkrautien, un de ces lâchers ordinaires  de CO2 fétide, du, aux troubles digestifs d’intellectualo-poujadistes, participant à l’empuantissement tranquille de l’atmosphère.

Et pour tout dire ça ne m’étonne guère, car dans le grand discount, de l’hyper marché de l’info marketée, conformée à la surface des choses, que le sport soit à la chasse à courre du gueux dans la jungle de Calais, (prononcer jungle – entre jingle et google – plus frais et sympa) ou à l’excommunication définitive par la chorale officielle de la police de la pensée formateuse, rapport au moindre doute ou questionnement émis face à la thèse officielle du 11 septembre, je sais depuis longtemps que la volatilité de l’actu, le dispute  à la frilosité du médium, voire, à sa frivolité  :

Plus belle la vie :

Michèle est-elle la véritable mère de Lara ?
Giscard a t’il vraiment brouté lady di ?

Et me voilà donc à nouveau dans l’allée centrale de l’usine médiatico-marchande.  A traîner dans les rayons, à me demander ce que je vais bien pouvoir mettre sous la dent de mon caddy blasé, avant la caisse enregistreuse, avec cette envie de rien ou de pas grand-chose :

Entre une boîte de consommation des ménages en recul
Et un paquet de moral des patrons en hausse
Un lot en promo de Mache1 ben1
Et du Clearstream limite frelaté en tête de gondole…

Bof,

Le suicidé France télecom ne faisant plus recette, déjà qu’en ces temps de grève postière, la balle du corbeau n’atteint plus la chieuse colombe, attendre éventuellement que le salarié névropathe tout à sa mortification se transforme en psychopathe performant et flingue de çi de là du manager productiviste…

n’en doutons pas ça viendra…

Mais non, il y a des jours comme ça, où, peu vous chaut, même les flatulences gazeuses de Bhl Glucksmann et Cohn Bendit, le néo con à col vert, qui nous ressortent pour la énième fois du munichois par ci et de l’antisémitisme par là, les deux axiomes de la pensée double branche, versus Afflelou.

Alors quoi ? juste ressortir du grand bazar, avant la nausée, miser sur le côté éminemment sombrero sparadrap de Manuel Zelaya, qui a, j’en ai l’impression , pas fini de coller aux doigts pourris et poisseux d’apprentis Pinochet génétiquement modifiés que la machine à gaver voudrait nous refourguer

et batifoler au soleil, tant qu’il y’en a tant qu’on ne l’a pas encore privatisé.

N’en doutons pas ça viendra aussi

tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

11 commentaires sur « J’ai du rater un épisode… »

  1. Je pense que là, ils feraient une grosse erreur, les sud-américains commencent à être bien remontés, Lula compris, qui à manifesté sur le ton le plus dur l’installation des bases US en Colombie .
    La goutte d’eau qui… n’est pas loin je croie…

    J'aime

  2. « Douze buzz plus tard, il n’en reste rien »
    Non ! Il est resté une tâche indélébile sur le pantalon d’Hortefeux car il ne s’agissait pas d’un buzz, mon che TGB !
    Mais c’est vrai que quand on revient de vacances tout parait superflu.
    Même sa propre existence…
    Savoir discerner le buzz du véritable évènement n’est pas tâche facile même pour le grand communicant que tu incarnes !
    Hé hé hé !

    J'aime

  3. @ yelrah – mon sentiment c’est que ça se joue au honduras soit ça bascule soit ça repart en arriere pour tout le continent
    @ cui cui – bien possible , n’empêche chez ces gens là, la tâche indélébile se transforme assez vite en ruban de légion d’honneur

    J'aime

  4. la tâche indélébile se transforme assez vite en ruban de légion d’honneur
    Ecrit par : tgb | 23.09.2009
    Pas dans la tête des gens, TGB, Pas dans la tête des gens…
    Je suis content de te revoir…
    Tu sais la vie n’est qu’une sorte de suite de buzz qui forgent nos opinions. De même, les blogs mis bout à bout construisent une certaine manière de voir le monde. Je crois à la réunion de petites choses pour atteindre de grands desseins ou simplement la liberté de penser…
    Tiens ! Ça me donne des idées de billets…
    Salut mec !

    J'aime

  5. Et moi, content de lire ceci :
    « Giscard a t’il vraiment brouté lady di ? »
    Je n’avais pas envisagé les choses sous cet angle, cette histoire ne m’intéressait que peu. D’un seul coup, tu lui donnes un éclairage particulier et je ne parviens plus à ôter cette image de ma tête… Ça craint.

    J'aime

  6. @ jbb – vrai que vu sous cet angle ça ouvre des perspectives et on peut décliner avec d’autres , je sais pas moi Hortefeux broutant Dati entre deux blagues sympas – une ça va mais quand y’en a plusieurs ça craint
    @ yelrah – dans le top ten celle là
    @ j’aime beaucoup cette forme d’agacement

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :