Tartufland

Ce que j’aime chez les tartuffes c’est que plus ils exhibent leur vertu mieux ils planquent leur vice.

C’est même à ça qu’on les reconnaît…
Les hypocrites.

On peut être persuadé à coup sûr que l’évangélique de la haute morale acrobatique et tout en dividendes puritains cache au fond de son placard, entre deux strings, quelques belles saloperies inavouables.

Les Savanarole maniaques de l’allumette, les VRP du lance-flamme et de l’extincteur deux en un, les sauveurs de la grande Arche de Zorro faisant du néo-colonialisme sans le savoir, les experts BHL de la gare de triage à la grande foire aux victimes idéologiquement rentables, les téléthonniens humanitaires du show-biz compassionnel sponsorisés par la star Ac, les rentiers de l’ingérence caritative et de la charité bien ordonnée, les dames patronnesses de la banlieue ouest propriétaires officielles de pauvres agrées (mes pauvres), les haut commissaires à la solidarité active  (quid d’une solidarité passive ? )  ont dans le grand théâtre de la sensiblerie télévisuelle et audimatée et dans le registre – touche pas à mon génocide – la larmichette facile et la glande lacrymale entraînée.

Normal : c’est Kouchner qui coache.

Mais plus foutage de gueule que Guy Moquet au Fouquet’s y a t’il ?
Oui Il y a.

Un exemple récent et particulièrement obscène
George W. Bush au mémorial Yad Vashem.

Pendant que le criminel de guerre yankee, le dégaîneur du derrick texan, qui s’il était le vulgaire boss d’un pays faubourien pourrirait dans une chambre froide en attendant le TPI, regrette, l’œil tout mouillé, que L’US Air Force n’ait pas lors de la dernière guerre mondiale bombardé Auschwitz pour s’opposer à ‘la solution finale de la question juive’, il oublie bien volontiers de restituer le chèque de grand papa Bush tiré sur le compte des déportés d’AUSCHWITZ-BIRKENAU condamnés aux travaux forcés.

1, 5 millions de dollars provenant de la Consolidated Silesian Steel Company, hérités dans les années 80, et que Georges père avait eu la décence de refuser.

Pas junior.

– les bons comptes font les bons amis
– dixit la momie de Sharon

Si on n’est certes pas responsables de l’insanité scabreuse de nos aîeux – en l’occurrence ici un grand-papa collabo de nazi enrichi sur des monceaux de cadavres – on n’est pas non plus obligé d’en accepter l’argenterie.

Qu’on soit sincèrement bouleversé devant un mausolée consacré à un monstrueux génocide, laboratoire industrialisé d’une extermination raciale est la moindre des choses, mais que le cuistre du puritanisme pétrolé, que le born again de mes deux guerres impériales verse, du haut de son mirador, une larme de crocodile (ou pas) sur l’origine de la fortune de la dynastie Bushienne me laisse quant à moi perplexe.

Point focal du realpolitik gerbant ou de la schizophrénie nauséeuse.

Je sais bien que le pouvoir Israélien, fabriquant besogneux de bantoustan palestinien et de quelques réserves zoologiques d’indigènes arabes,

histoire de….

a, par les temps qui courent, les amis qu’il peut.

 Pas sûr que ce mauvais ami compatissant° vaille un bon ennemi.

tgb

– °on notera d’ailleurs que W fit l’honneur à Arafat de ne pas s’arrêter sur sa tombe, c’eût été insultant pour Yasser

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

5 commentaires sur « Tartufland »

  1. Nous devons au fils de l’associé de Gran’pa Bush la trés belle collection Thyssen à Madrid. Certains se refont une virginité dans l’esthétique, d’autres dans le puritanisme.
    En tout cas c’est sur que ces racines là(BUSH/THYSSEN) ça pue!
    Pour tgb parceque je sais qu’il apprécie et ses lecteurs fidèles qui apprécieront, un avant goût du film de Bettina Atala/Grand magasin programmé en février à Beaubourg
    http://www.stage6.com/user/atalabettina/video/2052583/saison-1-episode-2

    J'aime

  2. @ merci Henri 2 video tout a fait passionnantes – je découvre et recommande chaudement (faut avoir un peu de temps quand même)
    @ kikine
    quant à Atala/Grand magasin
    c’est évidemment à ne rater sous aucun prétexte

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :