Carte postale

medium_poste.jpg
On se demande bien pourquoi deux adolescentes dans le pur mal être adolescent se jetteraient par la fenêtre alors qu’un monde si juste si solidaire si généreux avec tant d’amour tant de miséricorde tant d’intelligence et de sensibilité leur ouvre les bras si grands.
On se demande bien pourquoi deux jeunes filles en fleurs se défenestreraient alors que notre tout gesticulant président, en sueur et en short, impose les mains et guérit les lépreux à Brégançon. Hop là !
On se demande bien pourquoi deux petites demoiselles lambda iraient plonger du balcon alors que tant d’harmonie professionnelle, tant de grâce télévisuelle, tant de respect humain, d’honneur politique et de noblesse morale règnent sur cette planète qui déchire sa race et qu’une folle espérance nous saisit dés l’ovomaltine matinale entre deux lexomil.
On se demande bien pourquoi deux petites hirondelles qui ne feront pas le printemps iraient se plomber en chute libre alors que ce monde avec tout plein d’humanité dedans s’intéresse si peu au profit, à la compétitivité, au matérialisme débridé, à la performance homologuée et tant à l’éducation, à la créativité, à la philosophie et aux douces utopies.
On se demande bien ce que feraient tous ces gens et parents avec leur crédit cetelem, leur écran plat géant, leur Cauet, leur Arthur, leur star ac’ et leur super Nanny, leur samedi à carrouf ou casto, si tous les ados subitement comme par contagion se mettaient à voler de leur propres ailes avant de se crasher furieusement sur la dalle de béton entre deux 4X4 même pas finis d’être payés.
Probable qu’ils continueraient à zapper. Pour occuper leur temps de cerveau disponible.
On se demande bien pourquoi deux collégiennes sans histoire et sans revendication iraient, par jeu, par défi, par rite initiatique, pour connaître le prix de la vie, pour se confronter au réel, pour sortir du virtuel et exister vraiment, se faire un vol plané libre et fatal juste après avoir couché leurs émois et états d’âme d’ado sur leur journal intime un peu techno.
On se demande bien pourquoi elles iraient balancer leur corps dans ce triste décor ?
On se demande bien pourquoi ?
Les autorités bien pensantes et toujours opportunistes ont trouvé :
Ah mais c’est bien sûr :
Les blogs !!!!
tgb

Publié par rueaffre2

TG.Bertin - formation de philo - consultant en com - chargé de cours à Paris 4 - Sorbonne - Auteur Dilettante, électron libre et mauvais esprit.

3 commentaires sur « Carte postale »

  1. Qqun a mis en cause les blogs ?
    Je ne comprends pas pourquoi tu écris :
    « Les autorités bien pensantes et toujours opportunistes ont trouvé :
    Ah mais c’est bien sûr :
    Les blogs !!!! »

    J'aime

  2. Mais nan, t’as rien compris ! Les pulsions suicidaires, c’est dans les gènes !!! C’est Sarkozy qui l’a dit, alors c’est forcément vrai…

    J'aime

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :